2016-2 Histoires de familles

Éditorial

Une famille de Tanzanie

Comme le chante Maxime Le Forestier, « on ne choisit pas sa famille... » Elle semble parfois nous emprisonner et l’on aimerait pouvoir s’en échapper. Bien des adolescents cultivent ce sentiment : la famille, pensent-ils, les empêche de s’affirmer et de prendre leur envol. Nous avons pourtant tous grandi grâce à elle, sous sa protection. Elle a fait de nous ce que nous sommes, elle a subvenu à nos besoins les plus intimes. Ceux qui la composent nous manquent s’ils viennent à s’éloigner de notre horizon et nous sommes heureux de les retrouver. Certaines familles paraissent plus complexes que d’autres, mais ce n’est qu’une illusion. Car si toutes sont différentes, c’est que chacune a sa propre histoire... Et cette histoire est notre histoire.

M. Muddaiya, instituteur dans un village du Tamil Nadu (Inde)

Nous avons le regret de vous faire part du décès de deux membres de la famille élargie des Missions Africaines, le Père Joseph Folmer et Jean Bouhélier, qui était Membre Honoraire.

Marc HEILIG