1er mai : sangliers à la broche au Zinswald

Pour la 5e année consécutive, plus de 200 personnes se sont retrouvées au Zinswald, pour une journée de solidarité en faveur des Missions Africaines. L’association Avenir du pays Bona, présidée par Joseph Eschlimann et créée par son frère le Père Jean-Paul, actuel président honoraire, organise une fois l’an, un repas de sangliers à la broche en faveur de l’hôpital rural de Tankessé.

Cet hôpital, au fur et à mesure de l’avancement des travaux de restauration et d’entretien, permet aux personnes ne disposant pas de moyen de locomotion de se faire soigner localement. On y pratique les soins les plus urgents. Les actions menées en 2013 concernaient la pose d’un nouveau carrelage, la remise en peinture, l’acquisition d’un analyseur d’hématologie et le transfert d’une ambulance. Pour 2014, l’urgence, c’est la toiture de la structure hospitalière.

Le Père Jean-Paul Eschlimann a présidé la messe dans la chapelle, avec à ses côtés une dizaine de Pères et du diacre Jean-Paul Fischer. Une très belle messe chantante et priante avec, à l’orgue, le jeune Renaud Bartyla. À l’issue de l’office, environ 220 personnes ont pris place dans la grande salle à manger et sous une tente. Parmi elles, de nombreux Pères et prêtres, dont Joseph Oury, vicaire épiscopal. En cuisine œuvrait un personnel bénévole, qualifié et habitué à manœuvrer casseroles et friteuses. De très nombreux volontaires ont participé aux différents services, repas, boissons, gâteaux, etc. Dans le hall d’entrée, une vente de chaussures et autres savates artisanales, toutes offertes par un généreux donateur, était organisée.
À l’aide de son bocal rempli de gravillons, Dominique Mutz a, quant à elle, organisé un jeu de devinettes. L’estimation se rapprochant le plus du nombre exact de petits cailloux était gagnante. Ils sont six à avoir remporté de beaux prix : tableaux, panier garni, patchwork offerts gracieusement.

Une fois encore, c’est mission accomplie pour l’association, qui remercie toutes les personnes généreuses et méritantes ayant participé, de quelque manière que ce soit, à cette journée solidaire. Les organisateurs espèrent et comptent sur tous l’an prochain.

Publié le 13 juin 2014 par Fernande Gérard