Accueil de nouveaux membres honoraires

Nous sommes heureux d’élargir aujourd’hui l’espace de notre maison pour accueillir 10 nouveaux membres honoraires, qui viennent agrandir et enrichir la famille des Missions Africaines du District de Strasbourg.

JPEG - 125.9 ko
Les nouveaux membres honoraires du district SMA de Strasbourg.
Photo J.-P. Frey

Jean et Bernadette BOUHELIER sont de Franche-Comté. Ils ont eu très tôt des liens étroits avec les Missions Africaines, puisque André, le frère de Jean, était prêtre dans notre société. Ils ont bien sûr été des soutiens solides et fidèles de son travail et de ses œuvres. Mais ils ont également fréquenté les autres confrères francs-comtois, les ont accueillis chez eux et aidés généreusement. Depuis une quinzaine d’années que le groupe des amis francs-comtois de la SMA s’est davantage structuré, ils en sont une cheville ouvrière particulièrement active.

JPEG - 89.6 ko
Le Père M. Schneider acceuille Jean et Bernadette Bouhelier.
Photo J.-P. Frey

Francis FORTRIE vient du Nord. Il a connu les Missions Africaines en rencontrant, voilà près de 40 ans, le P. Jean-Paul Eschlimann. Lors d’une visite à la mission de Tankessé, en 1976, il fut séduit par l’Afrique. Avec sa famille, il devint un des piliers solides et infatigables des projets que les Pères des Missions Africaines entreprennent en Côte d’Ivoire. Il se rend régulièrement au Zinswald pour des rencontres et des séjours de ressourcement, et participe aux voyages de la SMA

JPEG - 99.6 ko
Francis Fortrie.
Photo J.-P. Frey

Adèle FURST est, avec son mari Fernand, très proche des Pères SMA, des Sœurs NDA et des résidents de la maison de Saint-Pierre. Elle se consacre depuis des décennies à la vie et au fonctionnement de cette maison, spécialement comme pivot de la kermesse : recherche de lots, vente de tombolas, tenue d’un stand, elle est prête, avec générosité et disponibilité, à tous les travaux pour assurer le succès de cette manifestation.

JPEG - 97.9 ko
Le Père M. Schneider accueille Adèle Furst.
Photo J.-P. Frey

Manfred REPPERT connaît les Missions Africaines de très près, puisqu’il y a fait ses études secondaires, le noviciat et quelques mois de grand séminaire. Il a toujours gardé un contact très amical avec la SMA, spécialement avec les P. Alphonse Kuntz, Ernest Klur, Gilbert Piranda, et maintenant avec les jeunes confrères des Districts de Pologne et d’Afrique, qu’il accueille chaleureusement chez lui, à tel point que sa maison est devenue une « annexe » du Zinswald.

JPEG - 99.1 ko
Manfred Reppert.
Photo J.-P. Frey

Francis VUILLEMIN est en contact avec les Missions Africaines depuis sa jeunesse, par le truchement d’un ami de la famille, le P. Bannwarth. Il a connu ensuite le P. Félix Lutz et, grâce à l’influence de celui-ci, a mis ses enfants au Collège des Missions Africaines à Haguenau. A partir de ce moment, il s’est impliqué dans la marche de cet établissement, en assumant notamment la présidence de l’Association des Parents d’Elèves et celle de l’Association de gestion. Une sincère et profonde amitié le lie au Directeur du Collège de l’époque, le P. Marcel Schneider.

JPEG - 79.8 ko
Le Père M. Schneider accueille Francis Vuillemin.
Photo J.-P. Frey

Étienne et Colette WEIBEL font partie de ces colonnes sur lesquelles repose l’édifice du Collège de Haguenau et le rayonnement de la SMA dans la région de l’Alsace du Nord, grâce à l’Association St Arbogast dont Etienne est le Président depuis août 2008. Ils s’investissent particulièrement dans la préparation et le déroulement de la fête annuelle de l’Association, ainsi que de la traditionnelle kermesse du collège. Ils font partie d’une dynamique équipe de bénévoles qui ont rénové et restructuré l’établissement, où ils ont scolarisé leurs filles. Ils ont ainsi noué des liens solides avec les Pères qui y enseignaient à l’époque, notamment avec J.-Pierre Frey, Antoine Lutz et Marcel Schneider.

JPEG - 80.7 ko
Le Père M. Schneider accueille Etienne et Colette Weibel.
Photo J.-P. Frey

Jean-Baptiste et Carmen ZANCHI sont, eux aussi, de Franche-Comté. Ils ont d’abord découvert les Missions Africaines à travers la famille Bouhelier. Lors de nombreux voyages au Togo, Jean-Baptiste a mis en œuvre ses talents manuels pour aider aux travaux de construction, de réparation et d’organisation d’ateliers sociaux, de forage de puits, de jardinage… Il a ainsi connu bien des missions du Togo : Tchébébé, où se trouvait alors André Bouhelier, Agodéké où travaillaient Gérard Bretillot et des confrères polonais, Affasalokopé où œuvrait Jean Klein. A Exincourt, Jean-Baptiste et Carmen ont transformé leur demeure en antenne locale d’Amour Sans Frontière, pour collecter et réparer tout le matériel possible et l’envoyer ensuite en Afrique. En outre, ils participent à toutes les manifestations SMA de la région comtoise.

JPEG - 72.6 ko
Le Père M. Schneider accueille J.-Baptiste et Carmen Zanchi.
Photo J.-P. Frey

Terre d’Afrique Messager 2009-4

Publié le 2 février 2010 par Jean-Paul Eschlimann