Avenir du Pays Bona, au service de la Côte d’Ivoire

Ayant partagé durant de nombreuses années la vie des habitants de Tankessé et de sa région, au Centre-est de la Côte d’Ivoire, le P. Jean-Paul Eschlimann a initié une structure d’aide pour faciliter l’accès des populations aux soins de santé. C’est une zone, en effet, qui souffre d’une forte carence en équipements sanitaires. Le Président nous présente aujourd’hui cette association.

JPEG - 162.8 ko
L’höpital de Tankessé.
Photo J. Eschlimann

La démarche est originale. En 1989, nous créons en Alsace l’association Avenir du Pays Bona, dont l’objectif principal est d’apporter aide et financement à l’association de droit ivoirien Santé et Progrès pour construire et développer un hôpital rural à Tankesse. Puis Avenir du Pays Bona aide Santé et Progrès à structurer ses projets et à organiser leur mise en œuvre, de façon à les rendre éligibles aux financements en France. Au-delà, notre association recueille les fonds nécessaires aux investissements auprès de ses membres, des bienfaiteurs, des organismes bailleurs de fonds, notamment le Rotary Club de Sélestat-centre Alsace, et des collectivités locales (mairies, Conseil Régional…)

Santé et Progrès est propriétaire des installations et des équipements. Elle en garantit le bon fonctionnement, cultive les relations de proximité avec les autorités ivoiriennes (Ministère de la Santé, Directions Régionale et Départementale de la Santé, municipalités et chefs de villages…) de manière à asseoir l’hôpital dans le tissus des cercles de décision et à bénéficier des autorisations, contrats et aides prévus pour ce type d’activité. Elle définit les priorités d’extension des équipements et initialise les dossiers qui permettront de solliciter leur financement. L’association de gestion de l’hôpital, mise en place à la demande des autorités ivoiriennes, gère le fonctionnement au quotidien et exprime les besoins de nouvelles fonctionnalités constatés auprès de la population.

L’hôpital rural de Tankessé fonctionne depuis 10 ans ; il est intégré à la Carte sanitaire de la Côte d’Ivoire. Il bénéficie d’une Convention signée avec l’Etat (Ministère de la Santé) en 2003 et d’une Convention d’association au service public sanitaire de Côte d’Ivoire, passée avec le Conseil Général, pour l’attribution d’une subvention annuelle d’équilibre. En 2005, une extension importante à permis la mise en place d’un équipement de laboratoire, grâce notamment au financement du Rotary International, de la Région Alsace et des membres d’Avenir du Pays Bona. L’activité de l’hôpital est en constant développement : en 2007, 3810 consultations, 4200 soins infirmiers, 2000 analyses médicales et près de 400 hospitalisations.

JPEG - 139.4 ko
L’équipe soignante.
Photo J. Eschlimann

Depuis sa création, Avenir du Pays Bona a apporté une aide de 238 000 € à ses partenaires ivoiriens pour la construction, l’équipement et le fonctionnement de l’hôpital ; environ les deux tiers de cette somme proviennent des cotisations de ses membres et de dons privés. Mais les besoins des populations ne sont aujourd’hui que partiellement couverts. Nous souhaitons compléter encore l’équipement du laboratoire et mettre en place un service dentaire, aujourd’hui inexistant dans un périmètre géographique accessible à la majorité des habitants. Un projet est en cours d’étude et de chiffrage. Il nécessitera l’aménagement des locaux, l’achat de nouveaux équipements, l’acquisition de nouvelles expertises.

Nous comptons à cet effet une nouvelle fois sur la générosité de nos membres et sur les dons de tous ceux qui se sentent concernés par l’aide à ceux qui ont moins de chance que nous.
L’association Avenir du Pays Bona a son siège social
3b Ilot du Moulin
67700 SAVERNE.
Dons et courrier peuvent être envoyés à :
M Émile EHRET
12, rue du Bildstein
67100 STRASBOURG
Tél. : 03 88 34 30 47

Terre d’Afrique Messager 2009-4

Publié le 2 février 2010 par Joseph Eschlimann