Jean-Paul Schur, la lumière du vitrail

Jean-Paul Schur est un artiste SMA du District de Strasbourg.

Jean-Paul Schur est né en 1935 à Waldighoffen. Toutes ses études sont parsemées d’appréciations élogieuses sur ses dons pour la peinture et le dessin. Après son ordination en 1963, on lui permet de se perfectionner dans l’art sacré. Il fait ainsi un stage de formation artistique chez Tristan Ruhlmann. Ce grand spécialiste de la création de vitraux d’églises fut un des premiers à utiliser la dalle de verre et des teintes pures. J.-P. Schur apprend avec lui cette technique particulière et s’imprègne de sa manière. C’est dans le vitrail qu’il produira ses œuvres les plus marquantes.

JPEG - 33.7 ko
Église de Fronan (Côte d’Ivoire).
Peinture murale. Jean-Paul Schur.

Entre 1964 et 1966, lors d’un premier séjour en Côte d’Ivoire, il met ses qualités artistiques au service de la décoration d’églises : autel à Boniérédougou, vitraux et peintures à la cathédrale de Katiola et à Fronan.

JPEG - 49.2 ko
Église de Fronan (Côte d’Ivoire).
Vitrail. Jean-Paul Schur.
JPEG - 43.2 ko
Le choeur de la cathédrale de Katiola.
Vitraux. Jean-Paul Schur.
JPEG - 31.2 ko
Chapelle de la cathédrale de Katiola.
Peintures. Jean-Paul Schur.

Il revient en France en 1966 pour exécuter les vitraux de la nouvelle chapelle des Missions Africaines de Saint-Pierre. Le grand vitrail de façade est son chef-d’œuvre. Il réalise aussi la peinture sur toile du chœur qui reprend le Christ Ressuscité qu’il avait réalisé pour la cathédrale de Katiola.

JPEG - 65.6 ko
Chapelle de Saint-Pierre.
Le grand vitrail. Jean-Paul Schur.
JPEG - 76 ko
Chapelle de Saint-Pierre.
L’Évangélisation de l’Afrique. Vitrail du choeur. Jean-Paul Schur.
JPEG - 62.6 ko
Chapelle de Saint-Pierre.
Le Christ en majesté. Peinture du choeur. Jean-Paul Schur.

On lui doit encore les deux vitraux du chœur de la chapelle des Missions Africaines de Haguenau, si intensément lumineux.

JPEG - 29.9 ko
Chapelle de Haguenau.
Vitrail de droite. Jean-Paul Schur.
JPEG - 33.8 ko
Chapelle de Haguenau.
Vitrail de gauche. Jean-Paul Schur.

Si les vitraux sont la partie la plus connue de son œuvre, et certainement la plus réussie, on ne saurait cependant laisser de côté ses peintures et ses dessins. Il produit de nombreuses illustrations pour Ralliement, alors qu’il n’est encore que séminariste et durant la période où il travaille à Saint-Pierre.

JPEG - 47.7 ko
Couverture de Ralliement.
Jean-Paul Schur.

Ses chasses africaines s’inspirent des dessins stéréotypés sur papier Canson que des artistes comme Yao ont diffusés dans toute l’Afrique de l’Ouest.

JPEG - 62.9 ko
Saint-Pierre.
Scène africaine. Peinture murale. Jean-Paul Schur.
JPEG - 57 ko
Saint-Pierre.
Scène africaine. Peinture murale. Jean-Paul Schur.

Les dessins de J.-P. Schur témoignent aussi de l’influence qu’ont exercé les études sur la ligne de l’école de Itten et du Bauhaus sur l’art européen.

JPEG - 47 ko
Illustration pour Ralliement.
Dessin. Jean-Paul Schur.
JPEG - 33.6 ko
Illustration pour Ralliement.
Dessin. Jean-Paul Schur.

Il fera encore un séjour en Côte d’Ivoire entre 1967 et 1971. Il en est rapatrié en très mauvaise santé. Il décédera en 1989.

Publié le 16 mai 2007 par Marc Heilig