Le District SMA de Strasbourg ne mourra pas !

Ils étaient 34, prêtres et membres honoraires confondus… Vieux et jeunes missionnaires tous ensemble, les uns originaire de la région, les autres étudiants des Districts en Formation d’Afrique et d’Inde… Ils, ce sont les membres du « District » SMA de Strasbourg [1]. La réunion a eu lieu au couvent des Sœurs de Reinacker. Convoquée par le Conseil du District [2], elle a été rehaussée de la présence de deux membres du Conseil Général venus de Rome : le P. Kieran O’Reilly, Supérieur Général et le P. J.-Marie Guillaume, Vicaire Général.

JPEG - 80 ko
A Reinacker.
Photo N. Nongo

Au terme de trois ans de fonctionnement comme « District », quel statut institutionnel faut-il envisager pour l’entité SMA de Strasbourg ? Telle est la question principale qui a fait l’objet de discussion entre les participants. Mais au-delà de cette question qui peut paraître purement structurelle se cache celle de la survie de la SMA dans cette portion Est de la France qui a été, depuis les origines, « un pays riche en vocations ». Le District SMA de Strasbourg compte aujourd’hui 55 membres permanents et une vingtaine de membres honoraires. Le plus jeune membre permanent a 61 ans ; imaginez l’âge du plus vieux ! Sur les 55 membres permanents, 9 sont en mission en Afrique ; Dieu seul sait combien y seront encore d’ici dix ans ! Mais la SMA n’est pas qu’une œuvre des hommes, elle est aussi une œuvre de Dieu. L’espoir est permis.

JPEG - 106.7 ko
A la maison sma de Strasbourg.
au 1e rang, de g. à dr. : Kierran O’Reilly, Justin-Sylvestre Kette, Nestor Aziagbia Nongo.
2e rang : Pierre Jacquot, Susaimani Devanesan, J.-Marie Guillaume, Antoine Lutz.
Photo sma Strasbourg
JPEG - 115.9 ko
A la maison sma de Strasbourg.
dr. : Kierran O’Reilly, Justin-Sylvestre Kette, Alain Bikini Musini.
2e rang : Pierre Jacquot, Susaimani Devanesan, J.-Marie Guillaume, Antoine Lutz.
Photo sma Strasbourg

Plusieurs scenarii ont été envisagés quant au statut institutionnel du District de Strasbourg au sein de notre Société : rester District, redevenir Province ou fusionner avec la Province de Lyon… La réunion de Reinacker a prouvé qu’une autre voie est possible aux vues de l’expérience qui se vit actuellement à Strasbourg. Le P. J.-Paul Eschlimann a eu les mots justes pour l’exprimer : Strasbourg peut devenir ce qu’on est en train d’y expérimenter, à savoir un District laboratoire de l’internationalité. En s’ouvrant aux jeunes entités SMA et en collaborant avec les anciennes, le District de Strasbourg ne mourra pas, il vivra, comme dit le psalmiste.

JPEG - 216.3 ko
A la maison sma de Strasbourg.
dr. : Alain Bikini Musini, Francis Kalan Mahdan, Nestor Nongo Aziagbia.
2e rang : Justin Sylvestre Kette, Pierre Jacquot, Susaimani Devanesan, Antoine Lutz, Kierran O’Reilly, J.-Paul Eschlimann, J.-Marie Guillaume.
Photo sma Strasbourg

Terre d’Afrique, mars 2010

JPEG - 62.4 ko

[1] L’entité SMA de la partie Est de la France a été « rétrogradée » de « Province » à un « District » ad experimentum il y a environ trois ans.

[2] Le Conseil du District de Strasbourg comprend les PP. J.-Paul Eschlimann (Supérieur), Marcel Schneider (Vice-Supérieur) et Nestor Nongo (Conseiller).Rappelons que SMA est l’abréviation de Société des Missions A1fricaines.

Publié le 23 mars 2010 par Justin-Sylvestre Kette