Le Père Jean Perrin à l’honneur

Le Père Jean Perrin est né en 1925. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il a été incorporé de force dans la Wehrmacht, fait prisonnier par les Russes et interné au camp de Tambow.
Ordonné prêtre pour les Missions Africaines en 1952, il a tout de suite rejoint le Togo, où il a dirigé de nombreuses missions dans les diocèses de Sokodé (Yadé, Lama Kara, Sokodé, Tchébébé, Sotouboua) et d’Atakpamé (Blitta). Il vit aujourd’hui, et depuis plusieurs années, à Sotouboua où il travaille à son projet le plus récent, un sanctuaire dédié à Notre Dame de la Merci.

JPEG - 23.8 ko
Le Père Jean Perrin
Photo sma Strasbourg

Le Père Jean Perrin est en effet un bâtisseur infatigable et expérimenté. On ne compte plus les ponts, églises, écoles etc. qu’il a construits. Son œuvre ne s’arrête pas là, elle s’est aussi déployée dans la pastorale, dans l’enseignement et dans bien des aspects des domaines économique, social et culturel togolais. Il a aussi le don, très utile, de découvrir des sources d’eau et a fait creuser de nombreux puits dans les villages.

JPEG - 55.4 ko
Le Père Jean Perrin
Photo sma Strasbourg

C’est en reconnaissance de cette œuvre inappréciable que le Père Jean Perrin a été promu Chevalier de la Légion d’Honneur, le 1e janvier 2010.

Ses amis des Missions Africaines tiennent à lui rendre hommage ici et lui présentent toutes leurs félicitations.

Terre d’Afrique 2010-2

JPEG - 69.6 ko
Publié le 15 juin 2010 par Marc Heilig