Le curé Bikini arrive à Barr

Le dimanche 17 octobre, à l’église St Martin de Barr, la communauté de paroisses du Piémont et de la plaine d’Alsace a organisé une cérémonie pour le départ du Père André Erblang et l’arrivée du Père Alain Bikini.

Suite au départ anticipé pour raison de santé du Père André Erblang, le curé Alain Bikini prend le relais, épaulé dans son sacerdoce par le Père J.-Paul Eschlimann. Ses amis des Missions Africaines de Strasbourg, de St-Pierre et de ses pérégrinations en Europe et en Afrique ont participé à la fête. Les représentants des différentes confessions et les maires et élus du canton étaient également présents.

JPEG - 61.6 ko
Le Père Alain Bikini arrive à Barr.
Photo G. Lauer

Né au Congo Kinshasa il y a 40 ans, Alain Bikini a été ordonné prêtre des Missions Africaines en juillet 1998. Son supérieur l’envoyait comme vicaire en République Centrafricaine, responsable de la pastorale des jeunes Pygmées dans le diocèse de Berberati. Il a ensuite été curé et aumônier des jeunes à Nairobi, capitale du Kenya, pendant 5 ans.

Arrivé en France en 2008, il y poursuit des études en éthique, sociologie et théologie. Il découvre l’Alsace en intervenant dans plusieurs paroisses, Weitbruch, Batzendorf et Ensisheim. Le Père Eschlimann, avec ses 42 années d’expérience, sera d’une aide précieuse pour le nouveau curé. Il accomplira ses fonctions à mi-temps, ayant encore des responsabilités à la Société des Missions Africaines.

Dans son homélie, Alain Bikini s’est présenté comme « un Africain qui n’a pas besoin du soleil pour s’adapter. Si on a la chaleur au cœur, on s’adapte partout. » Les jeunes lui ont offert une bouée durant la messe. Le maire de Barr l’accueille : « Je crois que vous êtes sur de bons rails. Vous avez déjà appris des mots alsaciens, ce qui est bon signe. »

Guillaumette LAUER
dans les Dernières Nouvelles d’Alsace

Publié le 17 février 2011 par Guillaumette Lauer