Les laïcs missionnaires sma à Cadier en Keer

Bonjour à tous ! j’ai été délégué pour représenter la SMA de l’Est à la dernière rencontre des laïcs missionnaires sma. Dans un monde où tout bouge et marche avec le turbo à fond, que pouvons-nous pour les missions ? Vaste et grande question !

Tout d’abord, il me faut relever l’organisation sans faille des SMA de Cadier en Keer. Des laïcs missionnaires sma étaient venus de partout, de toutes les implantations sma ou presque : France, Italie, Espagne, USA, Pays Bas, Argentine, Pologne et Bénin. Allocution d’ouverture par le Père Jos Pijpers, Provincial des Pays-Bas : il explique l’honneur de la Province d’accueillir cette réunion internationale.

Nous sommes appelés à chercher les points communs entre les différents groupes. Pour la province de Lyon, il existe la FLM, qui possède une structure toute autonome, et les mini fraternités : partage, prière et soutien financier à des projets communs en sont les éléments essentiels.
Pour les Pays-Bas, qui sont, j’allais dire, à la pointe, les missionnaires laïcs existent depuis plus de 25 ans. Ils forment des hommes et des femmes qui désirent s’engager pour quatre années ou plus pour l’Afrique.
Après 30 années de présence à Cordoba, la SMA continue de vivre en Argentine par un petit groupe de laïcs des plus dynamiques (accueil, vente de calendriers, etc.).
En Italie, beaucoup de réalités différentes suivant qu’il s’agit de ceux qui se rattachent à Gênes, à Rome ou à Padoue. Il existe également des groupes non officiels qui sont liés à différents Pères sma.
Pour nous, district de Strasbourg, une nouvelle ouverture devrait être trouvée en raison du vieillissement des membres du District.
La Pologne trouve dans les ONG « Solidarité » un partenaire de choix, avec 50-70 bénévoles (aide à la formation de bénévoles, publication d’une revue sma, recherche de fonds...).
Deux groupes se partagent l’Espagne : Madrid et Grenade. Vingt cinq personnes sont impliquées. Elles essaient d’aider financièrement de petits projets et des missions de prêtres en Afrique.
Aux Etats-Unis, la Province donne à l’organisation une subvention annuelle. Au fil du temps, les laïcs devraient devenir indépendants financièrement et totalement responsables de leurs décisions.
Le groupe du Bénin est en lien étroit avec la FLM à Lyon et avec la Province d’Italie. Gildas et sa femme travaillent dans un centre de jeunesse qui a été fondé par la SMA au nord du Bénin.

Voilà, succinctement, un petit résumé de ce qui s’est passé à Cadier en Keer. Pour la petite histoire, Roberto s’est exclamé : « j’ai trouvé toutes sortes de restos au PaysBas mais pas de restos hollandais ! » De passage au Zinswald avec les Argentins, il s’est rattrapé sur le chemin du retour.

Une spiritualité vivante, vécue de l’intérieur, rayonne. Elle nous engage profondément dans la vie. Toute quête spirituelle authentique n’a véritablement de sens que si elle nous relie aux autres par le cœur. Sinon, elle n’est qu’un outil de plus pour courir derrière un bonheur égoïste.

Ralliement mai – juin, n°3-2010

Publié le 17 juin 2010 par Manfred et Monique Reppert