Nouvelles de Choubra, au Caire
Article mis en ligne le 30 septembre 2019
dernière modification le 26 juillet 2020

par Casimir Kieszek

Voici ma neuvième année en Égypte. Avec l’âge et la situation politique et sociale, tout est devenu plus difficile et plus complexe. Ma santé me fait de plus en plus de surprises et la chaleur au Caire est beaucoup plus importante et insupportable qu’en Afrique de l’Ouest, à laquelle j’étais jusqu’à présent habitué. Cependant, je suis convaincu que ma nomination en Égypte était providentielle. Mon séjour au Caire m’a permis de remettre en état la Cathédrale Saint Marc. Elle a été construite par les Pères de la Société des Missions Africaines il y a déjà 150 ans.

L'église St-Marc de Choubra, dans la banlieue du Caire

À plusieurs reprises, des personnes connues et importantes sont venues pour y prier, comme Charles de Gaulle ou la célèbre chanteuse Dalida, qui y fût baptisée. Jusque dans les années 1960, chaque dimanche, les Pères célébraient sept messes avec des fidèles. Actuellement, beaucoup de jeunes catholiques se marient avec des Coptes Orthodoxes et quittent leur communauté catholique.

Malgré tout cela, la Paroisse reste bien animée et vivante. Chaque jour, nous avons une messe. Le vendredi, tout au long de la journée, nous avons la rencontre d’un groupe de Gospel qui se réunit pour la louange et les chants, et le soir l’adoration du Saint Sacrement. Le samedi, il y a une messe pour la communauté polonaise qui rassemble jusqu’à 50 personnes, y compris le personnel de l’Ambassade qui nous aide financièrement pour réaliser des projets divers.

St Pierre Claver. Vitrail de l'église St-Marc de Choubra

Ces dernier temps, ils nous ont aidés à restaurer une école pour enfants handicapés qui a été fondée il y a quarante ans par un de nos Pères sma, et ils nous ont offert un nouveau bus pour le transport des enfants. Grâce à la communauté polonaise, nous avons pu restaurer une chapelle dédiée à la Divine Miséricorde, avec les icônes de Jésus Miséricordieux et de Notre-Dame de Czéstochowa et une série de vitraux qui représente l’histoire des martyrs de l’Égypte.