Nouvelles de la famille SMA

Ernest KLUR à Tieme (Côte d’Ivoire)
Lundi le 15 mars, nous avions notre 1ère réunion de secteur à Odienne avec notre nouvel Evêque. Il nous a remis le compte rendu de la rentrée pastorale du 20 Septembre et nous a exposé la nouvelle planification de la stratégie et de l’action pastorale pour le diocèse, avec ces quatre mots clefs : communion, liturgie, témoignage et service…
Ces derniers temps, il s’est lancé dans des animations-évangélisation avec force décibels : balafons et xylophones pour mieux toucher les Sénoufo et autres ethnies et susciter la foi dans son diocèse.
Concrètement, il nous faut trouver 10 hectares pour le terrain de la mission et 40 hectares pour les actions sociales et soutenir l’économie du diocèse et de nos paroisses.

Hier dans l’après-midi je suis allé à 17 Km pour l’ouverture de la 3e nouvelle communauté : quelques chrétiens et catéchumènes qui sont venus depuis le début de la guerre de la région de Ferké pour trouver des terres où cultiver. Leur frère de même ethnie est directeur d’école dans ce village depuis 1988. Trois hectares de terrain sont donnés à chacun par les notables et la population (en milieu très islamisé) pour planter des anacardiers et aussi pour faire du vivrier (igname, arachides, manioc et surtout du piment et du gombo).

Actuellement la population fabrique activement en cette fin de période sèche des clôtures traditionnelles (des bois de 2m entrelacés de branchages) pour lutter contre les ruminants en divagation et pouvoir faire des légumes durant la saison des pluies. Je viens de faire creuser un deuxième puits à côté de la maison (à 50m plus bas) - l’autre se trouve à côté de l’église - pour subvenir et sécuriser l’arrosage de nos légumes. Nous attendons la saison des pluies mais, en attendant, nous pouvons faire nos semis. Stéphane, un étudiant, un ancien de ma paroisse, est resté sur la touche et, faute de moyens, est venu nous aider depuis un mois pour divers travaux et peintures (il excelle dans cet art : réfection de la clôture en bois, déforestation pour préparer le champs de riz pluvial), en attendant de trouver les moyens de faire sa 1ère au Lycée de Touba.

L’ONUCI, très présente en Côte d’Ivoire, vient d’organiser 3 jours de formation et d’information – les 14, 15 et 16 avril - pour préparer un climat électoral « apaisé » : ateliers de réflexion avec toutes les tranches d’âges, attention aux préoccupations de la population, consultations médicales « gratuites » pour les malades, distribution de médicaments pour les plus nécessiteux, conférence de presse, débats animés par ONUCI FM, danses culturelles, cross country, match de foot, théâtre par les jeunes artistes de l’école et une troupe venant d’Abidjan, explication aussi du travail fait par l’ONUCI à travers le pays.

Je suis entrain d’accumuler les pannes de voitures, mais j’arrive toujours à rentrer au bercail. J’attends le mécanicien pour le dépannage. C’est la moto qui me permet de circuler pour poursuivre l’évangélisation. Cette année, je ne viendrai pas en congé. (28 mars 2010)

Jean PERRIN à Sotuboa (Togo)
Merci pour l’offrande de Carême qui sera convertie en ciment pour le sanctuaire. Les travaux vont commencer le mois prochain. Merci aussi pour les félicitations, mais je les renvoie à tous ceux qui m’ont aidé... Est-ce que l’Ambassade fera un geste à cette occasion ? J’avais souhaité qu’ils puissent m’aider pour la charpente du sanctuaire, mais j’oubliais que la France est un pays laïc !
Comme j’ai un semblant de fanfare, j’ai aussi voulu avoir des majorettes. « Amour Sans Frontière » a payé les maillots. Peut-être pourront-elles défiler le 27 avril pour la remise de la décoration.
Viendrai-je à l’Assemblée du District au Zinswald ? Le Supérieur de District a accepté que je puisse venir en oiseau migrateur ; mais cette année ce sera difficile car je serai en pleine construction. Aujourd’hui, c’est vrai, on peut confier le travail à un tâcheron. Mais le proverbe dit que « l’œil du maître engraisse le cheval ».

Alphonse KUNTZ à Saoudé (Togo)
Le 29 avril 2010 sera le 10e anniversaire de la consécration de notre nouvelle église paroissiale dédiée à Marie-Reine et surnommée « Nazareth ». Ce jour-là, à 9 heures, nous bénirons les travaux récents du déambulatoire réalisés entre octobre 2009 et mars 2010, et nous rendrons grâce pour tous ceux qui ont permis la réalisation de ces travaux. (13 avril 2010)

Bernard RAUCH, à Tioro (diocèse de Korhogo, Côte d’Ivoire)
Ce matin, au retour de notre tournée dans les villages, j’ai eu l’agréable surprise de voir qu’il y avait du courant ici, à Tioro. Je ne perds donc pas de temps et je vais essayer de taper et d’imprimer ce petit texte que j’espère pouvoir photocopier à Korhogo s’il y a du courant dans le quartier où se trouvent les photocopieurs.
Les visites des villages, qui nous occupent matin et soir, vont bientôt cesser. En effet après Pâques, les premières pluies seront là et tout le monde va partir dans les champs. Pour le moment, ce sont les funérailles et les fêtes du « poro » qui occupent les gens des villages.
Les coupures de courant que nous connaissons depuis de longues semaines, gênent les activités des artisans, des meuniers et des soudeurs. A notre maison de Korhogo, nous ne pouvons pas nous servir d’internet faute de courant. On s’adapte, mais ça fatigue et ça nous complique la vie.
Il est bien difficile de dire comment la situation du pays va évoluer. Il faut vivre au jour le jour et ne pas trop se préoccuper de ce qui se passe ici ou là. Je pense retrouver la France au début du mois de Mai. Ces petits séjours font du bien et nous font apprécier ce qui n’existe plus ici et qu’on ne retrouvera peut-être jamais. (19 mars 2010)

Aloïse KITUBA à Kinshasa
Un bonjour pascal de Kinshasa ! Par ici, ça va bien, je commence tout doucement à m’habituer à la situation de la paroisse et du pays en général.
Les travaux d’agrandissement de l’église avancent bien et toute aide sera la bienvenue pour me permettre de finir le boulot et de contribuer à l’effort des gens qui est déjà très louable et encourageant à leur niveau.
Je prévois de venir en France prochainement : je tiens à faire un contrôle médical et aussi à prendre quelques contacts afin de voir comment faire avancer la région sma du Congo-Kinshasa dont je suis le Vice-Régional. (17 avril 2010)

Ralliement mai – juin, n°3-2010

Publié le 17 juin 2010