Une vie féconde en espérance

Le message du nouveau Supérieur du District de Strasbourg

La 13e Assemblée Provinciale de 2007 prit la courageuse décision du changement de statut de Province en District. Même si cette décision avait été difficilement acceptée par beaucoup de confrères, elle jouissait néanmoins d’un caractère prophétique. En effet, le statut de District ad experimentum que lui conférait le Conseil Général [1] lui accordait certaines libertés dans le cadre défini par les Constitutions et Lois des Missions Africaines.

Aussi le District se considère-t-il comme un laboratoire où nous nous permettons certaines expérimentations. C’est dans cet esprit que l’Assemblée du District s’est réunie du 21 au 28 juin 2010 au Zinswald, conformément à la Motion de la 13e Assemblée Provinciale, qui définissait les objectifs qui lui étaient assignés : « Une évaluation des textes de l’Assemblée du District, qui s’est tenue du 14 au 23 juin 2007, aura lieu en juin 2010. Elle sera précédée par une consultation, organisée par le Supérieur du District en vue d’un consensus pour la nomination du Conseil du District pour les années 2010-2013 [2]. Ce double objectif a été largement atteint et nous ne pouvons qu’en être fiers.

En ce qui concerne l’évaluation, tous les confrères en mesure de se déplacer ont été invités à prendre part aux travaux de l’Assemblée, qui a été animée par Sœur Malou Kessler de la Divine Providence de St André de Peltre. La participation étant libre, chacun venait en fonction de ses disponibilités pastorales et des sujets de discussion inscrits à l’ordre du jour. Toutefois, il convient de le souligner, l’Assemblée a suscité un véritable engouement parmi les confrères.

Au terme des différents rapports, il a été retenu trois orientations fondamentales, à savoir :

Le partenariat avec les Districts-en-Formation
Ce partenariat s’inscrit dans la ferme volonté d’internationaliser les relations avec d’autres entités SMA et de mutualiser nos forces et nos ressources au profit de l’unique mission de la Société des Missions Africaines. L’esprit qui préside à ce partenariat est celui de la parité dans l’égalité sur la base du gagnant-gagnant. Les membres des entités qui y participent peuvent alors bénéficier d’une formation humaine et intellectuelle, acquérir des compétences en gestion ou en administration, établir un réseau de bienfaiteurs au profit de leurs entités d’origine. Quant au District de Strasbourg, il peut compter à tous les niveaux sur le dynamisme et la jeunesse de jeunes confrères venus d’ailleurs. En vue d’être probants et efficaces dans ce partenariat, l’Assemblée recommande de privilégier les relations avec les Districts-en-Formation de la Baie du Bénin, de l’Inde et de la Pologne.

Le partenariat avec les diocèses de Metz et de Strasbourg
Ce partenariat est nécessaire pour le rayonnement de la SMA et la diffusion de l’esprit missionnaire dans les Eglises locales en France. Ainsi nous continuons à porter le souci de la mission universelle de l’Eglise et d’éveiller, par le témoignage de notre vie, les Eglises locales à leurs responsabilités baptismales.

Une intense collaboration avec les membres honoraires
La participation des associés laïcs à la mission de la Société des Missions Africaines est de plus en plus encouragée. Il est désormais question de reconnaître leur spécificité et de leur accorder toute l’attention qu’ils méritent. En ce qui concerne le District de Strasbourg, l’Assemblée a choisi d’associer étroitement les membres honoraires aux grandes orientations du District.

Conformément aux Constitutions et Lois de la SMA, et après consultation de tous les membres, le Supérieur Général et son Conseil ont nommé dans le Conseil du District les confrères ci-après :
Nestor Désiré NONGO AZIAGBIA : Supérieur
Jean-Pierre FREY : Vice-Supérieur
Jean-Paul ESCHLIMANN : Conseiller

Profitant de notre statut ad experimentum, le Conseil sortant a proposé un réaménagement de notre structure dans les limites des possibilités que reconnaissent d’une part le droit canon et nos textes fondamentaux, et d’autre part le droit civil et la loi française.

Elle est animée par le Conseil du District constitué de confrères assermentés. Pour la gestion du patrimoine et la représentation devant l’autorité civile, les intérêts du District de Strasbourg sont garantis par l’Association du Foyer des Missions Africaines dont le Comité de Direction dépend en toute chose du Conseil du District. Le président de ce comité auquel les membres honoraires actifs peuvent être intégrés est nécessairement un membre du Conseil du District. Aussi le Comité se constitue de cette manière :
Jean-Paul ESCHLIMANN : Président
Mme Adèle FURST : Vice-présidente
Mme Lily BUCHER : Trésorière
Jacques NOIROT : Secrétaire
Robert BUCHER : Membre

Les inquiétudes, quant à l’avenir du District de Strasbourg, ne se sont peut-être pas entièrement dissipées au cours de cette dernière Assemblée. Nous en sommes tous conscients. Toutefois les différents partenariats et la collaboration avec les laïcs nous inspirent confiance et nous pouvons avancer au large avec espérance. Telle est l’attitude qui nous caractérise dans la transmission de l’Evangile. Dans la joie d’incarner aujourd’hui la mission de Jésus dans un monde en pleine évolution, nous sommes d’autant plus heureux que notre salut vient de la seule grâce de Jésus. Voilà le souhait que nous pouvons nous formuler mutuellement pour les trois prochaines années avec l’aide de Dieu.

[1] 13e Assemblée Provinciale, 2007, p. 5.

[2] op.cit., p.15.

Publié le 31 août 2010 par Nestor Nongo Aziagbia