Amitié et fraternité SMA en Franche-Comté

La rencontre annuelle du Groupe d’amitié de la Société des Missions Africaines (SMA) de Franche-Comté, lundi 12 août 2013 dans le village des Plains et Grands Essarts non loin de Maîche, a connu un franc succès de participation, dans une belle ambiance de fraternité et de convivialité.

Comme lors de la journée de rencontre précédente du 20 août 2012 à Eysson-Vercel pour commémorer le dixième anniversaire de la mort du Père André Bouhelier, une centaine de parents de missionnaires et amis laïques de la SMA avaient répondu à l’invitation des organisateurs, dont la famille Billotte qui avait déjà accueilli dans son village des Plains et Grands Essarts la rencontre d’août 2009 pour le 10e anniversaire du décès d’un de ses nombreux membres, le Père sma Modeste Billotte, victime d’un accident de la route pendant ses congés dans son pays natal après 36 années de mission au Togo.

La festive journée de retrouvailles a été introduite, en l’église paroissiale Saint-André, par une messe d’action de grâces présidée par le Père Jean-Marie Guillaume, ex-supérieur général de la SMA à Rome et ancien et nouveau supérieur du district sma de Strasbourg, en concélébration avec sept de ses confrères francs-comtois qu’il a présentés à l’assemblée : le chanoine Albert Viennet, ancien vicaire épiscopal délégué au service diocésain de coopération missionnaires, l’abbé André Jan, curé de Maîche, les Pères sma Jacques Noirot, officiant à la chapelle des Missions Africaines de Haguenau en Alsace du nord, Bernard Bardouillet et Gérard Bretillot, actuellement en congé dans leur province natale mais toujours en activité missionnaire au Togo (respectivement dans la capitale Lomé et à Sokodé) ainsi que les Pères Richard et Séverin.
Ce temps de ferveur et d’action de grâces, dont la liturgie avait été préparée avec soin et pertinence par Bernadette et Paulette Bouhelier, a également été un temps fort de souvenir, de recueillement et de prière pour les parents et amis des participants « partis ailleurs », selon l’expression du Père Guillaume, durant l’année écoulée pour un monde sans ténèbres ni larmes ; en leur mémoire, une douzaine de bougies ont été allumées et alignées sur l’autel par leurs proches.

Se fondant sur la lecture du jour tirée du Livre du Deutéronome, le Père Guillaume a rappelé dans son homélie « les lois, les règles selon lesquelles il convient de vivre sa foi ». Il a notamment insisté sur « l’attention que Dieu porte à l’immigré », car le peuple de Dieu était émigré lui-même en terre d’Egypte. Aujourd’hui encore, « ceux qui ont moins reçu sont eux aussi des émigrés parmi nous qui avons reçu beaucoup de choses de la grâce de Dieu ». Le célébrant a rappelé en conclusion les trois actes fondamentaux de la vie chrétienne tels que les a exposés le pape François aux récentes Journées mondiales de la jeunesse au Brésil : « marcher » jusqu’au bout sur le chemin du Christ ; « édifier » ou bâtir non seulement des églises en matériaux divers (comme le fait en particulier le Père Bretillot au Togo), mais encore et avant tout l’Eglise universelle avec des communautés, des pierres vivantes ; « confesser » sa foi toujours et partout.

Après les nourritures spirituelles, place aux nourritures terrestres avec l’apéritif et un succulent repas servis avec diligence et largesse par l’équipe organisatrice dans la salle des fêtes du village inondé de soleil. Le Groupe d’amitié SMA de Franche-Comté, qui existe depuis 1996 et compte une trentaine de membres cotisants, a mis ce temps de bonne chère et de convivialité à profit pour tenir son assemblée générale statutaire et approuver notamment le bilan comptable, élire le Docteur Michel Bourgeois à la présidence et Guy Billotte comme trésorier, et confirmer Bernadette Bouhelier en tant que secrétaire.

Publié le 25 novembre 2013 par Etienne Weibel