Éditorial

Les media nous ont peu à peu imposé leur manière superficielle de faire. C’est un triste constat : une nouvelle chasse l’autre, de ridicules potins éclipsent sans scrupules d’importants événements. La dernière guerre, qu’on étale complaisamment devant nos yeux, fait oublier celle qui faisait la une hier encore. Quelle ironie ! Faisons-nous si peu de cas de la détresse dès qu’écrans et journaux ne s’en font plus l’écho ?

JPEG - 151.2 ko
Distribution de maïs à Monasao, en Centrafrique.
Photo G. Kucharski

Les pages qui suivent doivent nous remettre en mémoire que la crise est toujours aussi aiguë en Centrafrique... Que la situation en Égypte reste fort précaire... Il faut parler de cela sans relâche pour éviter l’oubli. Nous le devons à ceux qui travaillent à faire avancer les choses.

Des nouvelles aussi de notre district : la visite de Mgr Dollmann au collège de Haguenau, la fête de nos jubilaires à Saint-Pierre, la journée de rencontre en Franche-Comté... Et, malheureusement, le décès de deux de nos confrères, les Pères Claude Masson et Gérard Bretillot.

Mais, comme nous le rappelle Jean-Pierre Frey, la Toussaint est avant tout le moment de nous sentir proches ce ceux que nous avons aimés et qui nous quittés.

Publié le 24 novembre 2014 par Marc Heilig