Éditorial

Voici le second volet de notre enquête sur la situation socio-politique des pays africains : Nigeria, Bénin, Togo. Il débute avec la secte nigériane Boko Haram, qui vise à étendre l’islamisme par des actions terroristes. L’Europe, on le voit aujourd’hui, a longtemps eu tort de se croire à l’abri de ce genre de méfaits et ne s’est guère préparée à accueillir les gens qui fuient les régions où sévissent Daech et Al-Qaïda. Est-ce par naïveté, par lâcheté ou par hypocrisie ? Peu importe, la question n’est plus là. L’urgence de la situation exige que l’on agisse rapidement et le mieux possible.

JPEG - 177.6 ko
Les toits rouges d’Abéokuta (Nigeria)
Photo Jean-Pierre Frey

Souvenons-nous du message que le Pape François a délivré en novembre 2015 devant les instances européennes réunies à Strasbourg. Il voulait donner à l’Europe une impulsion nouvelle afin qu’elle retrouve sa « bonne âme ». Eh bien ! C’est le moment !

JPEG - 147.2 ko
Les toits rouges d’Abéokuta (Nigeria)
Photo Jean-Pierre Frey
Publié le 25 janvier 2016 par Marc Heilig