Fête anniversaire SMA à Scherwiller

Le Dimanche 25 mai 2014, en l’église Saint Pierre et Saint Paul de Scherwiller, les Missions Africaines fêtaient le 200e anniversaire du fondateur de la Société des Missions Africaines. Le Père Georges Klein, supérieur de la Communauté des Missions Africaines de Saint-Pierre, présidait la cérémonie. Il était entouré des Pères Roger Moritz, Charles Roesch, Jean Klein et Materne Hussherr.

Au cours de son homélie, le Père Georges Klein rappela les grandes étapes de la vie du fondateur. Melchior de Marion Brésillac naît le 2 décembre 1813 à Castelnaudary. Il entre au séminaire en 1832 et est ordonné prêtre le 22 décembre 1838. Il a 25 ans. Après un passage au séminaire des Missions Étrangères, il est nommé à Pondichéry et rejoint la mission indienne de Salem en 1842. Nommé supérieur du séminaire de Pondichéry, puis évêque de Pruse et vicaire apostolique de Coimbatore, il emploi toute son énergie à la formation d’un clergé indien capable d’assurer la responsabilité d’Églises locales autonomes. La question des castes et l’adaptation aux usages de l’Inde sont cause de divergences profondes entre missionnaires. Le Saint Père accepte sa démission comme vicaire apostolique en mars 1855.
Il a 42 ans, il est missionnaire et veut le rester. Il décide alors de se consacrer aux peuples les plus abandonnés de l’Afrique. Désormais il dépense une grande énergie à la fondation d’une Société de missionnaires. Cette Société des Missions Africaines voit officiellement le jour le 8 décembre 1856 et accepte un territoire de mission situé en Sierra Leone. Une première équipe de trois missionnaires y part en novembre 1858. Mgr de Marion Brésillac, le Père fondateur, va les rejoindre avec deux autres missionnaires en mai 1859. Une épidémie de fièvre jaune l’emporte deux mois après son arrivée à Freetown, le 25 juin 1859.

Lors de cette célébration, le Père Charles Roesch nous remit en mémoire les noms des différents prêtres de la Société des Missions Africaines issus de Scherwiller.
La première personne de Scherwiller à s’engager dans la voie des Missions Africaines est Albert Erhard , né en 1906. Il fait son noviciat à Haguenau pour devenir missionnaire, mais il meurt à 26 ans le 22 octobre 1932 à la suite d’une grave maladie.
Le Père Alphonse Maurer , né le 28janvier 1907, est ordonné prêtre le 3 juin 1932. Il est le premier prêtre des Missions Africaines de Scherwiller. Professeur au petit séminaire de Ninimo, en Pologne (1932-1939), jusqu’au début de la guerre et la fermeture du séminaire. Ensuite au service du diocèse de Strasbourg, vicaire à Epfig et à Herrlisheim. Curé de Cleebourg, puis de Altenstadt, il prend sa retraite à Wissembourg en 1978. Le Père Alphonse Maurer décède le 28 décembre 1984.
Le Père Georges Erhard , né le 11 février 1915, est ordonné prêtre le 4 juin 1942. Missionnaire au Togo pendant 34 années, de 1946 à 1980. Curé de Sermersheim de 1981 à 1994. Le père Georges Erhard décède 6 janvier 2007.
Le Père Charles Schaeffner , né le 6 septembre 1918, est ordonné prêtre le 19 mars 1941. Missionnaire en Côte d’Ivoire de 1947 à 1959. Il rentre en France à la suite du décès accidentel de son père. Curé de Dieffenthal et de Logelheim-Sundhoffen à partir de 1960. Le Père Charles Schaeffner décède le 23 novembre 1975.
Le Père Charles Roesch , né le 6 septembre 1929, est ordonné prêtre le 20 novembre 1955. Missionnaire au Togo durant 49 années (1956 à 2005). Il réside à Saint-Pierre depuis son retour en Alsace.
Le Père Jean Klein , né le 29 septembre 1938, est ordonné prêtre le 5 janvier 1964. Il est missionnaire au Togo durant 39 années (1972 à 2011). Il réside à Saint-Pierre depuis son retour en Alsace.
Le Père Georges Klein , né le 8 mars 1941, est ordonné prêtre le 1er juillet 1966. Il est missionnaire au Togo durant 43 années 1969-2012. Il est actuellement Supérieur de la Communauté de Missions Africaines de Saint-Pierre et prêtre coopérateur des communautés de paroisses de l’Ill à l’Ortenbourg, du Haut Koenigsbourg et de Dambach.
Le Père Georges Selzer est né en 1932 à Colmar ; sa maman Spiehler Cécile est originaire de Scherwiller. Missionnaire au Togo de 1960 à 1965, il est ensuite nommé professeur au petit séminaire et collège des Missions Africaines de Haguenau, où il réside toujours.

D’après le bulletin paroissial de Scherwiller

Publié le 31 mars 2015