Fête jubilaire du Père Pierre Kunegel à Kombolokoura

En février 2013, les paroisses de Kombolokoura et de Dassoumgboh, administrées par le P. Pierre Kunegel, ont célébré le cinquantenaire de son ordination sacerdotale. Il s’est donné corps et âme à la mission en Afrique. Il a su s’intégrer dans un milieu social qui lui était étranger, en acceptant, à la lumière du Christ, les conditions de vie et de pauvreté. Ce n’est pas facile de quitter son pays, sa famille et ses amis pour une terre étrangère. 50 ans, ce n’est pas rien, c’est toute une vie !

JPEG - 38.6 ko
Jubilé du Père Pierre Kunegel à Kombolokoura (Côte d’Ivoire).
Photo Pierre Kunegel

Le P. Paulin Kouassi, vice-supérieur Régional de la Côte d’Ivoire, est venu d’Abidjan participer à la célébration et y faire l’homélie [1]. Il était accompagné du P. Pierre Chassaigne, du Centre d’Accueil « Rendez-Vous » de Korhogo. Le P. Kunegel avait associé l’abbé Prosper à son jubilé, puisqu’ils ont été ordonnés prêtres la même année ; il a servi dans la mission de Timbé, village natal de l’abbé, et y a construit une grande et belle église [2].

JPEG - 39.1 ko
Jubilé du Père Pierre Kunegel à Kombolokoura (Côte d’Ivoire).
Photo Pierre Kunegel

Le P. Paulin a assuré le Père que les communautés chrétiennes des deux paroisses le soutiennent et que la Côte d’Ivoire est son pays. Il a parlé de quelques réalisations du Père et attiré l’attention sur l’amour qu’il porte à ses villages et ses communautés. « S’il n’avait pas l’amour de la Côte d’Ivoire et des nombreux villages, est-ce qu’il serait resté tant d’années au milieu de vous, alors qu’il aurait largement le droit d’aller se reposer ? »

Mme Marie-Ange a connu le P. Pierre et l’abbé Prosper à leur arrivée à Niakara. Elle faisait partie des filles de parents pauvres que les Sœurs ont prises en charge [3]. Les Pères aidaient les Sœurs en soutenant leur éducation. Elle les a vus œuvrer pour le développement local. Ils ont installé les équipes de JAC [4] et ont éveillé la conscience des habitants sur des regroupements coopératifs. Le Père Pierre a créé le Centre Rural de Niakara. Il a construit des barrages, il a initié des activités de pisciculture, d’apiculture et d’agriculture, il a encouragé l’élevage. Il a assuré la scolarité d’enfants orphelins, comme ceux de son ancien cuisinier. Il est aussi le soutien des handicapés.

JPEG - 49.6 ko
Jubilé du Père Pierre Kunegel à Kombolokoura (Côte d’Ivoire).
Photo Pierre Kunegel

Actif dans le développement social et la croissance de l’Eglise, il a construit de nombreuses églises et chapelles. En homme de paix, il a su nouer des relations fraternelles avec les villageois et certains chefs et notables de village. Un pasteur protestant a souligné que le Père est un homme ouvert aux autres confessions religieuses par le dialogue interreligieux dont il fut le promoteur dans plusieurs villages.

JPEG - 39.4 ko
Jubilé du Père Pierre Kunegel à Kombolokoura (Côte d’Ivoire).
Photo Pierre Kunegel

Les deux paroisses ont exprimé leur reconnaissance pour tout ce que le Père a réalisé chez eux : création de la paroisse St Joseph de Dassoumgboh, construction des chapelles de Dassoumgboh, Dassoumblé, Pignon, Kakwavogo, Dofforovogo, Komboléo, Nidyon, réhabilitation de celle Wayéri et de l’école primaire de Pignon. A cela s’ajoute la construction d’une salle de classe à Nidyon et la réhabilitation de la mission de Kombolokoura.

Le Père Pierre est la branche qui a porté beaucoup de fruits. Nous-mêmes, nous l’avons vu de nos yeux, car les œuvres sont là.

[1] Le Supérieur Régional, le P. Dario Dozio, n’avait pu faire le déplacement.

[2] Elle a été terminée par le P. Kuenemann, le premier curé.

[3] Mme Marie-Ange sert aujourd’hui l’Eglise par l’animation de la catéchèse et la formation des catéchistes. Active dans la commission des vocations, elle a également une grande responsabilité, au niveau national, dans le mouvement d’Action Catholique.

[4] Jeunesse Agricole Catholique.

Publié le 2 décembre 2013 par Laurent Gniou