Haguenau : Fête patronale réussie

La fête patronale de l’Immaculée Conception à la Maison sma de Haguenau, organisée par la communauté des Pères et l’Association Saint-Arbogast des Missions Africaines, a été une fois de plus une belle réussite. Et le traditionnel repas festif qui a suivi la grand-messe solennelle a rassemblé, dimanche 9 décembre 2012, près de 250 convives au restaurant scolaire du collège des Missions Africaines.

La grand-messe, dans une chapelle des Missions comble, a été concélébrée par le curé-doyen Stanislas Kupczak, de la communauté de paroisses St-Georges de Haguenau et St-Joseph de Marienthal, le Père Jacques Noirot, responsable de la chapelle, et certains de ses confrères. Dans son homélie, le curé Stanislas Kupczak a développé le thème de la foi dont l’Eglise catholique avait fait le thème central pour l’année 2012. Pour le peuple de baptisés, l’acte de foi dans l’enseignement du Christ n’est pas errance et enchaînement, mais au contraire libération, accomplissement et plénitude ; il donne sens à la vie, a insisté le prédicateur. Les deux chorales de la chapelle réunies ont rehaussé la célébration par des chants et cantiques de circonstance sous la direction de Hubert Wolfrom.
Après les nourritures spirituelles, place aux nourritures terrestres. Le repas festif a été servi avec diligence et empressement par une équipe bien rodée de membres de l’Association St-Arbogast et de choristes au restaurant scolaire du collège des Missions Africaines. Dans son mot d’accueil, le président de l’Association St-Arbogast Etienne Weibel a tout d’abord eu le plaisir de pouvoir saluer la présence d’une forte délégation municipale en l’absence du député-maire Claude Sturni emporté ce dimanche-là dans la ronde des fêtes des personnes âgées, après être toutefois resté fidèle à la célébration eucharistique du matin. Il a ensuite rappelé que le bénéfice de la journée était destiné, comme d’habitude, d’une part à couvrir les frais courants d’entretien de la chapelle et financer d’indispensables travaux de rénovation ou restauration, et d’autre part à soutenir les activités des missionnaires sma essentiellement en Afrique et en Inde. Les quelque 250 convives ont pu se régaler, comme chaque année, d’un appétissant pot-au-feu et d’un délicieux dessert. Une tombola généreusement dotée a trouvé preneur jusqu’au dernier lot. La grande et fidèle famille des amis des Missions Africaines a ainsi vécu une belle journée dans une chaleureuse ambiance conviviale et fraternelle.

Travaux d’assainissement de la chapelle
Après la pose d’un nouveau parquet dans la nef de la chapelle à l’automne 2011, l’Association St-Arbogast des Missions Africaines de Haguenau a fait entreprendre en septembre 2012 un autre chantier important visant à réduire de manière significative le degré d’humidité trop élevé du sol sous le sanctuaire et autour de lui. Une entreprise de Minversheim a été choisie pour exécuter les travaux comportant la pose, autour de la majeure partie de l’édifice, de drains débouchant sur deux puits perdus ainsi que le raccordement de l’ensemble des évacuations d’eaux pluviales au réseau d’assainissement.
Ces travaux semblent porter leurs fruits, car depuis aucun phénomène de décollement ou gondolement du nouveau parquet de la chapelle n’a été observé, comme ce fut le cas en deux endroits différents à la fin du printemps et au début de l’été dernier. Ils ont été précédés par des travaux de réhabilitation des soubassements de la chapelle, victimes de l’humidité et de l’injure des ans. Après avoir éliminé autant que possible au jet d’eau sous pression les effritements sur les gros moellons en grès des Vosges, deux bénévoles de l’Association St-Arbogast ont sacrifié toute une semaine pour, à la sueur de leur front, curer et assainir les joints horizontaux et verticaux, souvent effrités sur une dizaine de centimètres de profondeur entre les rangées de pierres de taille, avant de les « re-combler » minutieusement avec un mortier adéquat.

La chapelle de l’Immaculée Conception n’est d’ailleurs pas uniquement un lieu de culte, mais aussi un espace de culture. Elle accueille en effet, chaque année, des récitals ou des concerts. Le 13 décembre 2012, elle a ainsi prêté son cadre, qui bénéficie d’une bonne acoustique, au concert de la chorale du collège des Missions Africaines qui y a fait nef comble. Sous la remarquable direction de leur professeur de musique et de chant Valérie Sonnendrucker, une cinquantaine de jeunes choristes ont charmé l’oreille des mélomanes à travers un répertoire composé essentiellement de noëls sacrés et profanes véhiculant le message d’espérance, de fraternité et de paix de la Nativité du Christ. Ainsi que l’a pertinemment souligné le directeur du collège Jean-Marie Mosser en faisant allusion aux craintes de certaines sectes d’illuminés quant à la très proche fin du monde (attendue huit jours plus tard !), ce concert était dédié à « la fin d’un monde : celui de la haine et du manque de respect entre les hommes ».
La chapelle des Missions avait également accueilli, fin novembre 2012, la célébration anticipée de sainte Geneviève, patronne des gendarmes, fêtée normalement le 3 janvier. La fête votive de la gendarmerie avait réuni le gros des effectifs de la compagnie de l’arrondissement de Haguenau et leurs familles pour une messe d’action de grâces célébrée par le Père Jacques Noirot, qui a rappelé dans son homélie de circonstance les vertus d’initiative, d’engagement, de courage et de sacrifice de sainte Geneviève, également patronne de Paris.

Publié le 11 juin 2013 par Etienne Weibel