Hommages au Père Perrin

Hommage d’Anastasie et de Thomas

Anastasie est probablement cette jeune fille qui fréquentait la mission de Blitta au début du séjour de Jean en cette localité. Elle était étudiante, faisait un peu de catéchèse, aidait à la cuisine. Jean, soupçonnant ses talents, l’aidait dans ses études. Il l’a envoyée quelques mois en France pour apprendre à former et guider les majorettes, que le Père était en train de fonder… Elle a épousé ensuite un jeune homme allemand en coopération pour le lancement d’une ferme agricole dans le secteur.

Nous sommes très touchés d’apprendre le décès du révérend Père Jean Perrin. C’est une grande peine pour tous ceux qui l’ont connu. Sa vie restera un exemple sans précédent. J’ai cru ne pouvoir verser des larmes, mais il va me manquer beaucoup. Tout de même, je remercie Dieu de nous l’avoir donné sur cette terre.

Merci à Dieu de l’avoir protégé pendant la guerre. Merci à Dieu de lui avoir donné la vocation d’être prêtre. Merci à Dieu de l’avoir fait choisir l’Afrique, le Togo, pour le reste de sa vie. Il a passé par de dures épreuves, celles de la guerre, celle de quitter sa famille pour le service de Dieu à l’étranger. Il s’est affronté à des difficultés dans ses fonctions : prêtre, catéchiste, maçon, menuisier, charpentier, ferrailleur, professeur de musique, créateur de fanfare et de majorettes, constructeur de ponts, projecteur de films etc. Et grâce à ces dons, à sa foi et à sa bonne volonté, il a pu les maîtriser.

Il a vécu modeste, franc, honnête, serein, dévoué, courageux, motivé et rénovateur. Il n’a presque vécu que pour les autres.

Merci à vous tous qui l’avez soigné dans ses deniers temps et heures ! Merci au Père Koula Dawelema Ernest ! Merci au cuisinier Agbalenyo Abotsi Mathias ! Merci à toute sa paroisse !

Que le Seigneur Dieu le recueille en paix auprès de lui. Il restera inoubliable.

Hinsbeck le 15 novembre 2016

Jean-Baptiste Musa, ancien Régional du Togo et aujourd’hui Supérieur du District en Formation des Grands Lacs à Nairobi, témoigne.
Une seule chose que je pourrai partager avec vous est que le Père Jean Perrin est un saint homme. Que le Seigneur lui accorde cet honneur là, le miracle nous l’aurons ! De son vivant il a rayonné cela chaque jour comme pasteur. Que son exemple de grand missionnaire nous donne courage et joie d’être au service de l’évangile !

(

Publié le 21 mars 2017