Kermesse à Saint-Pierre : une grande famille

La kermesse des Missions Africaines à Saint-Pierre, creuset historique de la formation des missionnaires sma en Alsace et lieu de repos de la grande majorité d’entre eux, a remporté un franc succès populaire le dimanche, 21 juin 2015. Il est vrai qu’elle a bénéficié jusqu’en fin d’après-midi d’un temps favorable pour ce genre de manifestation en plein air.

La journée festive a été introduite, comme de coutume, par une messe d’actions de grâces. La grande chapelle était comble et la cérémonie fut présidée par le Supérieur du district sma de Strasbourg, le Père Jean-Marie Guillaume. Il a salué les nombreux fidèles dont la présence montrait l’« attachement et l’intérêt pour notre grande famille missionnaire ». Entouré d’une trentaine de confrères du district, il a souhaité la bienvenue à tous les résidents et aux membres du personnel de la maison de retraite EHPAD [1] ; il a salué les missionnaires sma en congé : les Pères Pierre Kunegel (51 ans de sacerdoce et toujours actif en Côte d’Ivoire), Robert Wolff (49 ans de sacerdoce, actif en Tanzanie) et les Pères africains Jean-Baptiste Moussa (ancien supérieur régional au Togo et actuel supérieur du district sma d’Afrique de l’Est) et Fabian Gbortsu (Ghana). En ce dimanche 21 juin, le célébrant a par ailleurs souhaité bonne fête à tous les papas et remercié la chorale paroissiale de Scherwiller pour sa remarquable participation à l’animation de cette célébration eucharistique sous la direction d’Etienne Schreiber et avec l’accompagnement à l’harmonium d’Eric Eisenberg.

Dans son homélie, le Père Pierre Kunegel a choisi de présenter à l’assemblée la nouvelle Mission de Dassoungboh qu’il installe depuis 2012 en Côte d’Ivoire, dans le périmètre de celle de Kombolokoura où il réside et que son confrère Jean Founchot a fondée [2]. La quête du jour était spécialement destinée à son œuvre missionnaire.

Après la célébration eucharistique, des centaines d’amis des Missions Africaines, dont de nombreux villageois de Saint-Pierre et des environs, se sont retrouvés sous les vastes chapiteaux dressés à l’ombre des arbres séculaires du parc de l’ancien « château » par la brigade expérimentée de bénévoles dirigée par le Frère Léon Widloecher. L’heure de l’apéritif venait de sonner et celle du repas de midi ne devait pas tarder. L’équipe de service n’a guère eu le loisir de chômer pour rassasier, avec trois propositions de plats différentes, les centaines de convives attablés qui ont passé une agréable et paisible après-midi dans la bonne humeur, une franche convivialité et un bel esprit de partage et de solidarité. Notons en particulier la présence d’Alfred Becker, ancien maire de Saint-Pierre et vice-président du Conseil général du Bas-Rhin, qui s’est toujours affirmé et investi comme « un ami de longue date des Missions Africaines ». En fin d’après-midi, ce sont les sapeurs-pompiers locaux qui ont proposé aux visiteurs de déguster des tartes flambées savoureuses et bien crémeuses.

La kermesse de Saint-Pierre ne se résume cependant pas à la restauration. Elle offre également d’autres pôles d’attraction et centres d’intérêt. Ainsi, la communauté des Pères sma invitait à découvrir un large éventail d’objets d’art et d’artisanat africains qu’ils proposaient à la vente, et les résidents de la maison de retraite tenaient un ouvroir avec un large choix de leurs ouvrages. Par ailleurs, le tirage d’une tombola dotée de nombreux lots de valeur a fait bien des heureux.

[1] Établissement pour l’hébergement des personnes âgées dépendantes.

[2] Nous donnons ci-après son homélie dans son intégralité.

Publié le 5 février 2016 par Etienne Weibel