L’Assemblée du District de Strasbourg au Zinswald

Tous les six ans, la Société des Missions Africaines organise une Assemblée générale qui a pour but d’évaluer sa situation et son engagement apostolique et de planifier ses options et activités pour les six années à venir. Elle choisit en même temps une équipe animatrice de quatre personnes pour animer la Société et l’amener à réaliser son plan d’action.

JPEG - 46.2 ko
Les beaux paysages du Zinswald (Moselle).
Photo Tony Porcellato
JPEG - 59.6 ko
La messe durant les jours de l’Assemblée.
Photo Tony Porcellato

Suite à la dernière Assemblée générale, qui a eu lieu à Rome du 9 avril au 3 mai 2013, toutes les entités qui composent la SMA, à savoir les provinces, les districts et districts-en-formation, organisent leurs propres assemblées au cours desquelles elles reprennent les orientations de l’Assemblée générale en vue de les adapter à leur contexte et de les mettre en pratique. Les districts, comme celui de Strasbourg, tiennent aussi une assemblée intermédiaire au bout de trois ans.

JPEG - 48.9 ko
Assemblée du District de Strasbourg au Zinswald.
De g. à dr. : les Pères Robert Wolff, Basil Soyoyé, Albert Kouamé et le Frère Antoine Brungard
Photo Tony Porcellato

Une assemblée « ouverte »
C’est ainsi que le District SMA de Strasbourg a célébré sa propre assemblée au Zinswald du 10 au 13 juin 2013. Ce fut une « assemblée ouverte », sans délégués élus, mais tous les membres SMA, au nombre de 49, et membres laïcs honoraires « actifs », au nombre de 5, étaient invités. Tous n’ont pas pu venir, en particulier les six confrères actuellement en Afrique, représentés tout de même par deux d’entre eux, en congé depuis la Tanzanie et la Côte d’Ivoire. Plusieurs, malades ou âgés, n’ont pu se déplacer. Quant aux autres, ils pouvaient participer à une journée ou à la discussion d’un thème, mais ils furent le plus souvent présents pour toute la durée de la rencontre. Le pic de la participation a été de 36. Parmi les participants, apportant leurs idées et leur idéal en même temps qu’un air de jeunesse et de chaleur, plusieurs membres venaient de ce que nous appelons les districts-en-formation, un missionnaire SMA originaire du Tamil Nadu en Inde, un autre originaire de Côte d’Ivoire, un autre de Centrafrique, un autre du Congo, vivant en nos maisons, exerçant une activité pastorale locale et en études universitaires.

JPEG - 60.2 ko
L’Assemblée du District SMA de Strasbourg au Zinswald.
Photo Tony Porcellato

Thèmes abordés
Un thème avec présentations et sujets de discussion était alloué à chaque journée. Le 10 juin, nous nous sommes penchés sur le fonctionnement de notre groupe en tant que « district » et sur les activités de nos différents établissements et leur rayonnement : la maison du Zinswald, classée dans les guides internet touristiques comme « site insolite » ; le complexe SMA de Haguenau avec le collège des Missions Africaines, l’Association pour le Bilinguisme – ABCM - et son école pour les petits, la chapelle et son association, « l’Espace Africain » avec son exposition d’objets d’art et traditionnels africains.

Le 11 juin a été l’écoute et le partage des témoignages de chacun, décrivant ce qui fait sa vie et son apostolat actuel ; les deux confrères en Afrique, Pierre Kunegel venant de Côte d’Ivoire, Robert Wolff venant de Tanzanie, furent les premiers à parler, et ensuite tous les confrères présents. De ces témoignages nous avons pu nous rendre compte que tous sont très engagés, dans la mesure de leurs moyens, à bien des activités pastorales classiques, en paroisses, auprès des malades, en aumônerie en hôpital… et y apportent une dimension missionnaire, nos différentes maisons restant centres d’accueil pour la plupart de ces confrères en même temps que centres de rayonnement.

JPEG - 37.2 ko
Assemblée du District de Strasbourg au Zinswald.
De g. à dr. : le Père Lucien Derr, Supérieur de la maison du Zinswald, Mgr Pierre Raffin, Évêque de Metz, et le Père Jean-Marie Guillaume, Supérieur du District.
Photo Tony Porcellato

Le 12 juin a été dédié aux finances, avec un compte-rendu de l’économe du district et des économes des différentes maisons ; s’y rattachent toute la générosité et l’intérêt d’un grand nombre de personnes et de bienfaiteurs, participant concrètement à nos œuvres missionnaires en Afrique. Le dernier jour a été réservé aux « laïcs au service de la mission ». Plusieurs personnes, « membres honoraires actifs », ont participé à l’ensemble des travaux ; elles nous ont dit leur joie et leur fierté de faire ainsi partie de notre famille, d’apporter leurs compétences dans des domaines qui leur sont propres, celui de la comptabilité, de l’administration, de la presse… Les personnes engagées à la tête des différentes œuvres éducatives et sociales rattachées à la SMA de Strasbourg, tels le directeur du collège des Missions Africaines, la directrice de la maison de retraite de Saint Pierre, les personnes chargées de la revue « Messager Terre d’Afrique » et de la promotion SMA, nous ont expliqué leur engagement dans l’esprit qui anime la SMA, un esprit d’ouverture à d’autres cultures, de fraternité, de partage, héritage de la tradition SMA qui se rattache au Fondateur Mgr de Marion Brésillac et qui a été transmis et enrichi par des générations de missionnaires et d’amis de la SMA.

JPEG - 56.4 ko
Brain storming sma.
Photo Tony Porcellato

Durant cette assemblée, nous avons accueilli pour une célébration eucharistique et une soirée Mgr Raffin, évêque de Metz, le diocèse dans lequel la maison du Zinswald est implantée. Sa visite nous a rappelé que, missionnaires, nous sommes aussi enracinés dans une Église locale qui nous accueille et nous envoie. Nous avons pris le temps aussi pour choisir parmi nous trois personnes à qui a été confié le service de l’animation du District et de l’autorité, Jean-Marie Guillaume, responsable du District, Georges Klein, vice-supérieur, et Justin Kette, d’origine centrafricaine, comme conseiller.

JPEG - 32.7 ko
L’Assemblée du District SMA de Strasbourg au Zinswald.
Photo Tony Porcellato

Une feuille de route
Presque tous les échanges et discussions ont eu lieu en assemblée plénière. Chacun a pu s’exprimer, poser des questions et recevoir des réponses sur ce qui était présenté ou discuté en toute liberté. L’animateur de l’assemblée, Basil Soyoye, d’origine nigériane, expert en animation d’assemblées, a été mis à rude contribution, mais il su diriger les débats avec beaucoup de maîtrise. Les secrétaires de l’assemblée, Justin Kette et Jacques Noirot, furent les personnes clé qui ont permis l’élaboration d’un texte que nous avons adopté comme une feuille de route. En ce texte, nous réaffirmons tout d’abord « la volonté des membres du District de continuer à participer à la mission SMA et d’honorer nos engagements pris envers la SMA internationale et les Églises locales en France où vivent désormais la majorité des confrères ». L’Assemblée a décidé que « soient maintenues les activités qui aident à promouvoir la SMA et qui soutiennent l’action missionnaire universelle de l’Église ». Elle lance un appel aussi à la SMA internationale, en particulier aux districts-en-formation, pour l’envoi de missionnaires jeunes qui puissent renforcer nos engagements et prendre en charge nos activités reliées à nos diverses maisons. Elle a réaffirmé son appréciation à « la participation des laïcs à la mission SMA », encourageant les responsables et tous les membres SMA du District « à continuer à promouvoir le rôle et la place des laïcs dans la mission SMA et dans l’administration du District », et finalement « elle invite tous les membres du District et toutes les personnes intéressées par la Mission SMA et la soutenant à « regarder l’avenir avec confiance et espoir ».

JPEG - 136.1 ko
L’Assemblée du District SMA de Strasbourg au Zinswald.
Photo Tony Porcellato
Publié le 2 décembre 2013 par Jean-Marie Guillaume