La Société des Missions Africaines reçoit Mgr Lagleize au Zinswald

Mgr Lagleize, Évêque de Metz, s’est rendu, le 8 décembre 2015, en visite pastorale au Zinswald pour y rencontrer une quarantaine de personnes, prêtres et membres laïcs honoraires, de la Société des Missions Africaines (SMA).

JPEG - 164.9 ko
Photo Service de communication - Diocèse de Metz

La date du 8 décembre n’a pas été choisie au hasard. C’est bien sûr la fête de l’Immaculée Conception, les 50 ans de clôture du concile Vatican II et l’ouverture de l’année jubilaire de la miséricorde à Rome. Mais c’est aussi le 159e anniversaire de fondation de la SMA à Lyon par Monseigneur Melchior de Marion Brésillac, lui qui voulait « être missionnaire du fond de son cœur et ne rien négliger pour faire avancer l’œuvre de Dieu ». Dès lors, le 8 décembre est devenu la fête patronale de la SMA.

JPEG - 148.7 ko
Photo Service de communication - Diocèse de Metz

L’occasion était toute trouvée pour provoquer la rencontre d’une quarantaine de personnes, venant de tous les horizons : Lorraine, Alsace, Franche-Comté, mais aussi d’Afrique et d’Inde. Comme l’a souligné Monseigneur Lagleize, c’est l’occasion de « prendre un bain d’Église universelle ». L’évêque de Metz, pour qui c’était la dernière visite pastorale en cette année de la vie consacrée dans les communautés religieuses et sociétés de vie apostolique, a aussi confié « avoir le souci d’une présence des religieux/ses dans le diocèse. La présence de l’Église ne se limite pas aux frontières de la Moselle. La présence d’hommes venus d’ailleurs est une oxygénation. Un nouveau regard peut être porté sur la mission. Ces rencontres élargissent nos horizons et remettent nos question très locales à leur juste place ».

JPEG - 129 ko
Photo Service de communication - Diocèse de Metz
JPEG - 122.3 ko
Photo Service de communication - Diocèse de Metz

Beaucoup de missionnaires ont passé de nombreuses années en Afrique pour y annoncer la Bonne Nouvelle de l’Évangile et pour aider au développement de ce continent. Des milliers d’école ont été construites. Un Institut catholique de formation pluridisciplinaire de qualité, le Centre de Formation Missionnaire (CFMA), a été fondé il y a dix ans à Abidjan. Des communautés chrétiennes ont vu le jour et ont pu se développer avec l’aide de catéchistes locaux. Togo, Côte d’Ivoire, Nigeria, Afrique du Sud, Ghana, Bénin, Congo, etc. ont bénéficié du passage de ces prêtres tout dévoués à faire grandir le Royaume de Dieu. Ceux qui sont rentrés en France à cause de l’âge demeurent néanmoins des retraités actifs pour continuer d’annoncer Jésus-Christ et rendre service dans des paroisses, tant dans le diocèse de Metz qu’en Alsace. Sur le continent noir, la mission continue dans seize pays. Alors que la SMA compte aujourd’hui 900 prêtres et plusieurs évêques, il y a actuellement 350 candidats en formation, qui souhaitent être témoins de l’amour du Christ, pour la plus grande joie de tous.

JPEG - 136.6 ko
Photo Service de communication - Diocèse de Metz

D’après l’article paru le 11 décembre 2015 sur le site internet du diocèse de Metz

Publié le 1er juin 2016