Marie et la Sainte Famille à la mission de Kombolokoura

Dévotion à St Joseph et à la Sainte Famille
Dassoumgboh, en Côte d’Ivoire, est un des 37 villages que j’ai visités dans la paroisse de Kombolokoura. C’est un village important, entouré de nombreux autres, qui a un marché hebdomadaire. Les gens ont l’habitude de s’y rendre. C’est pourquoi, après avoir bâti plusieurs lieux de culte dans les environs, et au vu des fidèles qui venaient assister aux célébrations mensuelles dans cette localité, j’ai décidé d’en construire un d’environ 300 places. Lors d’une rencontre avec les chrétiens et les chefs des villages, je leur ai proposé de participer à la construction en fournissant la main d’œuvre ordinaire et l’eau pour le chantier, les villages préparant à tour de rôle la nourriture des ouvriers. Comme tout le monde était d’accord, les travaux ont pu commencer le 27 octobre 2008. La population s’y est mise avec entrain, si bien que les travaux furent terminés fin février 2009.

JPEG - 64.1 ko
L’église de Dassoumgboh.
Photo Pierre Kunegel

Et le jour de la fête de St Joseph, le 19 mars, l’église a été bénie en présence de notables de villages voisins et d’une foule nombreuse. Par la suite, elle était quasiment pleine pour les fêtes : Rameaux, Vendredi Saint… Et presqu’à chaque célébration de messe, les catéchistes me présentaient de nouveaux candidats pour que je les accueille officiellement dans la communauté. A l’occasion des fêtes de Noël, j’avais l’habitude de bénir les nouveaux nés. Beaucoup de mamans, dont un certain nombre ne faisaient pas partie de la communauté, se présentèrent et demandaient également la bénédiction pour elles-mêmes. Les années suivantes, elles présentèrent aussi leurs autres enfants plus âgés. Même des enfants, sans leurs parents, venaient d’eux-mêmes.

Les fidèles sont très demandeurs de signes extérieurs qui leur permettent de manifester leur foi. Comme partout, les croyants ont besoin de supports pour prier, pour s’adresser à Dieu ou à ses intermédiaires, les saints… D’où les nombreux pèlerinages à travers le monde. Dans les religions traditionnelles il en va de même. Les gens ont des fétiches, des rochers, des arbres, des montagnes… qu’ils personnifient et qui sont des supports pour leurs doléances : santé, récoltes, réussites… Ils leur présentent de petites offrandes, telles que poulet, nourriture, ou tout autre objet.

JPEG - 57.7 ko
Le sculpteur de Korhogo au travail.
Photo Pierre Kunegel

J’ai donc pensé qu’il serait bon de représenter St Joseph par une sculpture en bois pour que les mamans puissent présenter leurs enfants au St Patron de cette future paroisse. Un sculpteur de Korhogo m’a proposé différentes œuvres et nous nous sommes mis d’accord sur la sculpture de St Joseph, protecteur de la Sainte Famille.

JPEG - 63.7 ko
La Sainte Famille de Dassoumgboh.
Photo Pierre Kunegel
JPEG - 47 ko
La Sainte Famille de Dassoumgboh.
Photo Pierre Kunegel

Lors de la bénédiction de l’œuvre, la foule débordait l’église. Nous nous sommes alors évertués, avec les catéchistes, à expliquer la signification de la sculpture. « La sculpture n’est que l’image des personnes qu’elle représente. C’est comme une photo d’un de vos parents que vous collez dans votre case. Lorsque vous vous présentez devant la sculpture, vous vous adressez à la Ste Famille dans votre cœur. La sculpture vous aide à vous mettre en leur présence et à mieux prier, pour leur parler de vos difficultés et de vos peines et aussi pour les remercier pour des grâces et des faveurs obtenues. »

JPEG - 50.8 ko
Les catéchistes de Dassoumgboh expliquent la signification de la statue.
Photo Pierre Kunegel

Chaque fois que je venais les dimanches, soit pour les visiter en passant, lorsque j’allais dire la messe dans un autre village, soit pour célébrer la messe, je rencontrais toujours des personnes à genoux devant la statue, en train de faire leur dévotion. Comme, traditionnellement, les gens présentent des offrandes à leurs fétiches pour obtenir des faveurs, j’ai mis en place un tronc pour les personnes désirant faire un petit don à l’occasion de leur dévotion. Ces dons sont destinés à l’entretien du lieu de culte.

JPEG - 61.5 ko
Le P. Kunegel baptise à la mission de Kombolokoura.
Photo Pierre Kunegel

Dévotion à Marie

JPEG - 28.7 ko
L’église de Nidyon.
Photo Pierre Kunegel

En 2010, j’ai construit une église à Nidyon. Là aussi, la population attendait tous les ans la bénédiction des enfants. Comme ce lieu de prière est dédié à Notre Dame de l’Epiphanie, j’ai fait faire des sculptures de Marie et des Rois Mages, pour que la dévotion à la Vierge Marie se développe. Mais je n’ai pas encore eu l’occasion de présenter l’œuvre aux fidèles car des raisons de santé m’ont obligé à rentrer en France.

JPEG - 45.4 ko
Marie et les Rois Mages.
Photo Pierre Kunegel

Les différentes dévotions aident ceux qui n’ont pas encore beaucoup d’instruction religieuse à s’intégrer d’avantage dans les communautés chrétiennes. C’est une occasion pour certains de se présenter à l’église, parce que des chrétiens leur ont fait part de cette façon de demander des faveurs à Dieu, par l’intermédiaire de St Joseph, de la Vierge Marie et de la Ste Famille.

JPEG - 40.4 ko
La statue de Marie et des Rois Mages dans l’église de Nidyon.
Photo Pierre Kunegel
Publié le 28 juin 2011 par Pierre Kunegel