Membres honoraires : bras de la présence sma

Une rencontre fraternelle à la Maison du Zinswald, lundi 21 octobre 2013, a réuni une dizaine de membres honoraires du District sma de Strasbourg sous la conduite du Père Supérieur Jean-Marie Guillaume. Ce fut l’occasion d’un échange de vues sur la place et le rôle qu’occupent ces membres laïcs au sein du District, mais aussi d’effeuiller le calendrier des célébrations et manifestations exceptionnelles et ordinaires de l’année jubilaire 2013-2014 marquant le 200e anniversaire de la naissance du fondateur de la Société des Missions Africaines, le Père Melchior de Marion-Brésillac.

En introduction de la rencontre, les prières pour la mission et à Notre-Dame des Apôtres, patronne des Sœurs sma, étaient de circonstance au lendemain du dimanche missionnaire et au cours du mois du Rosaire. Abordant le chapitre du statut des membres honoraires, le Père Guillaume a rappelé la réunion des « membres actifs » du 17 octobre à la Maison sma de Strasbourg. Selon lui, il convient de faire la « distinction entre membres actifs, dont l’engagement est complet, et membres honoraires toujours disponibles pour soutenir les activités sma ou donner un coup de main ».
Les participants ont approuvé la proposition du Supérieur du District de séparer les réunions des membres actifs – dont la dénomination « membres actifs de l’Association du Foyer des Missions Africaines » a été retenue lors de leur réunion du 17 octobre – des rencontres annuelles des membres honoraires. La prochaine de ces rencontres, à caractère purement fraternel et convivial, a été fixée au 19 mars 2014 à la Maison de Saint-Pierre. Il est prévu de la coupler avec une sortie-découverte des membres de l’Association St-Arbogast des Missions Africaines de Haguenau qui subvient aux frais d’entretien et de restauration de la chapelle des Missions dans la cité de Barberousse et soutient les œuvres missionnaires en Afriques et en Inde.

Des engagements pour assurer le futur
Le Père Guillaume a rappelé ensuite quelques points directeurs de l’assemblée du District de juin 2013, notamment les engagements pris envers la SMA internationale et les Eglises locales en France, où vit désormais la majorité des confrères du District, ainsi que les orientations pour le futur. Les engagements vers l’extérieur, d’une part, sont concrétisés par la présence de confrères du District [1] sur le terrain traditionnel de la mission en Afrique, par un soutien aux membres qui ont fait partie du District un certain temps et y restent rattachés[Comme par exemple Nestor Nongo, évêque de Bossangoa, et de jeunes confrères polonais en Centrafrique.]], ainsi que par une participation financière aux projets de la SMA internationale, en particulier pour le développement et la formation missionnaires. Les engagements vers l’intérieur, d’autre part, se traduisent par l’accueil de jeunes confrères des districts en formation pour des études supérieures de théologie à étendre dans les domaines anthropologique et sociologique, et de jeunes membres (notamment polonais) en partenariat avec l’Église d’Alsace et de Moselle en vue d’un service pastoral autour des maisons du District. A cette fin, le District de Strasbourg a émis l’idée de soumettre au Conseil Général à Rome des projets pastoraux susceptibles d’attirer du personnel dans ses diverses maisons et les communautés de paroisses alentour : aumônerie du collège des Missions Africaines et engagement pastoral auprès de l’Institution Sainte-Philomène de Haguenau, activités pastorales autour des maisons sma du Zinswald, de Haguenau (communauté de paroisses « Terre de mission ») et de Saint-Pierre (secteur pastoral de Barr).
La présence et le rayonnement de la SMA se concrétisent et se perpétuent à travers cette participation à l’activité pastorale. A travers aussi le maintien des fêtes, kermesses et autres manifestations traditionnelles, les expositions permanentes (l’Espace africain à Haguenau) et temporaires (semaine missionnaire mondiale), la publication des revues et bulletins sma, le site internet du District, les courriers aux bienfaiteurs, l’accueil de groupes au Zinswald…

Une année jubilaire riche
Pour terminer, le Père Guillaume est revenu sur l’année jubilaire 2013-2014 marquée, entre autres, par la célébration inaugurale [2] du 200e anniversaire de la naissance du Père fondateur de la SMA Melchior de Marion-Brésillac, jumelée avec la fête patronale de l’Immaculée Conception, et suivie au printemps et à l’automne 2014 par diverses autres manifestations dans le cadre de ce jubilé. Signalons encore les kermesses sma à Haguenau et à Saint-Pierre [3], ainsi que la fête des jubilés sacerdotaux, le samedi 6 septembre 2014 [4].

[1] Ils sont huit encore.

[2] Le (lundi 2 décembre 2013 à Saint-Pierre.

[3] Respectivement le lundi de Pentecôte 9 juin et le dimanche 15 juin 2014.

[4] Voir le calendrier sma plus exhaustif pour l’année 2014 dans le « Ralliement » n° 6 de novembre-décembre 2013.

Publié le 3 avril 2014 par Etienne Weibel