Mgr de Marion Brésillac à l’AG 2013

Le Père Bruno Semplicio, sma, postulateur, a présenté à l’Assemblée Générale la situation concernant l’évolution de la cause de canonisation de notre Fondateur, Monseigneur de Marion Brésillac.

Le contexte de la Cause
La procédure exigée est plutôt complexe et l’examen de la Cause demande du temps. Une Cause a un chemin plus facile et rapide quand le Serviteur de Dieu a une grande renommée de sainteté chez les fidèles, une grande dévotion, accompagnée par des grâces nombreuses obtenues par son intercession. Si, parmi elles, il y a une grâce extraordinaire à présenter pour être reconnue comme miracle, cela rend plus rapide le chemin de la Cause. Pour tout cela il faut de la foi, la foi simple et humble des gens, des pauvres, qui savent bien prier le Seigneur. Et il faut la collaboration des confrères.

La situation actuelle de la Cause
Dans notre cas, ce temps qui passe n’est pas inutile si nous tenons compte de la situation de départ de notre Cause et de notre situation actuelle parce qu’en raison de plusieurs circonstances, nous avons attendu plus d’un siècle avant d’introduire la Cause. Normalement il ne faudrait pas attendre plus de trente ans.

Mgr de Brésillac était très peu connu dans la SMA et à l’extérieur. Parfois même un peu méconnu. Aujourd’hui, notre Fondateur est beaucoup plus connu, non seulement par nous mais aussi par les laïcs qui nous sont proches, par nos bienfaiteurs et amis. Différentes publications l’ont fait connaître, mais aussi des célébrations que nous avons eues, ainsi que l’ouverture, la sensibilité et l’engagement de plusieurs confrères, des jeunes en particulier.

Sur l’utilité ou la nécessité de la Cause, je voudrais dire que je la considère spécialement comme un moyen pour nous engager dans la recherche de la qualité de notre réponse à l’appel à la sainteté que Dieu nous adresse en vue de rendre fructueuse notre vie missionnaire. L’enseignement, le témoignage qu’offre la vie de Mgr de Brésillac et son intercession auprès de Dieu peuvent nous aider.

Dans ce cadre trouve place l’initiative de la lettre aux confrères Notre Fondateur aujourd’hui , envoyée trois fois par an le 8 décembre, le 25 juin et au début du Carême. Il s’agit d’un texte écrit par un confrère en toute simplicité et fraternité.

Le livre « Spiritualité pour la mission »
Il y a aussi le livre récemment publié en français Spiritualité pour la mission , qu’un certain nombre de confrères ont déjà reçu. J’ai rédigé ce livre avec la collaboration de treize confrères. Il veut être un instrument plutôt pratique pour notre formation spirituelle missionnaire, et en même temps la réponse à l’une des questions qui justifient une Cause devant l’autorité de l’Église lors du procès ordinaire mais aussi chez nous, SMA aujourd’hui. La question qu’on posait aux témoins était : « Croyez-vous que le Serviteur de Dieu ait encore aujourd’hui un message à communiquer au monde qui est le nôtre ? ».

À partir de la documentation acquise, la réponse est « oui », notamment au niveau de la spiritualité personnelle du missionnaire et de sa communauté, engagés dans une mission au nom de Jésus Christ, de son Église incarnée dans le présent et projetée vers l’avenir.

Pour cela, le sujet concernant la Cause de Mgr de Brésillac trouve sa meilleure place dans nos textes, là où l’on parle de la spiritualité et du charisme SMA : le charisme de la SMA jaillit du charisme de sa fondation et de son fondateur et de sa sainteté.

Le progrès d’une Cause comme la nôtre dépend en grande partie de la sensibilité, de l’intérêt constant, de l’engagement concret de tous les confrères de la SMA et surtout de ceux qui sont engagés dans la formation, l’animation et l’action pastorale. Les contacts avec eux me sont très utiles.

Von Balthasar a écrit : « Les saints dans l’Église sont le commentaire le plus important de l’évangile, parce qu’ils sont l’interprétation incarnée de la Parole incarnée et ils sont donc réellement une voie pour arriver au Christ ».

Les résolutions de Mgr de Marion Brésillac avant de partir en Inde

Être missionnaire du fond de mon cœur.
Ne rien négliger pour faire avancer l’œuvre de Dieu.
Saisir toutes les occasions de prêcher la sainte parole.
Enfin, et c’est là que j’implore surtout votre bénédiction, ô mon Dieu,
employer tous mes moyens, toutes mes forces, toute mon étude
à contribuer à la fondation d’un clergé indigène.

Prière pour obtenir la glorification de Mgr de Marion Brésillac

Seigneur, notre Dieu, c’est toi qui as appelé à ton service Melchior de Marion Brésillac.
C’est pour te faire connaître et aimer que tu l’as envoyé en Inde, puis en Afrique.
Pour toi, il a tout donné, jusqu’à sa propre vie.
Pour que sa vie et son exemple stimulent la générosité et l’ardeur missionnaires et des chrétiens d’aujourd’hui,
nous te demandons de hâter le jour où l’Église reconnaîtra la sainteté de ce grand serviteur de la mission.
Nous te le demandons par ton Fils Jésus-Christ, notre Seigneur. Amen

Les personnes qui désirent faire connaître des grâces ou des faveurs reçues par l’intercession du Serviteur de Dieu sont priées d’écrire directement à l’adresse suivante :
Père Postulateur SMA
Sociétà Missioni Africane
Via della Nocetta, 111
00164 ROMA
Italie
E-mail : postulator smaroma.org

Publié le 21 août 2013 par Bruno Semplicio