Mgr François Gnonhossou nous écrit.

Notre confrère sma, François Gnonhossou, a été ordonné évêque de Dassa-Zoumé le 28 mars 2015. La célébration a été présidée par le nonce apostolique, entouré de Mgr Ganyé, archevêque de Cotonou et président de la conférence épiscopale du Bénin, et de Mgr Cartatéguy, sma, archevêque émérite de Niamey et présentement administrateur de l’archi-diocèse, et de quelques 400 prêtres.

Je viens avec grande joie vous présenter mes vœux de Pâques, un peu tard (…) Nous ne devons plus chercher parmi les morts Celui qui est vivant, car Il est vraiment ressuscité, Alléluia ! (…) Soyons les témoins joyeux et pleins d’espérance de sa Résurrection.

Depuis le samedi après mon ordination épiscopale, les célébrations s’enchainent ainsi que les visites des uns et des autres. (…) Je suis là pour eux, l’accueil est plus expressif que les mots. Les messes sont solennelles, très animées, accueillantes et très colorées. La majorité des prêtres et des religieuses que j’ai rencontrés me manifestent un soutien sincère, chaleureux et respectueux, et se montrent disponibles pour m’accompagner dans mes projets pastoraux.

Mardi dernier, lors de ma première prise de contact avec les prêtres et les agents pastoraux de tout le diocèse, me basant sur les éléments récoltés lors de mes visites autres, je leur ai exposé mes idées et comment je voudrais que nous travaillions ensemble pour continuer à la suite de mes prédécesseurs (…) Grande fut la joie de tous.

Pour mieux nous organiser à la réussite de nos projets, j’ai suggéré la création de commissions pour susciter l’esprit de travailler en équipe avec clarté et transparence.
1. Commission pour le développement agro-pastoral sur inspiration du projet songhaï : élever des animaux et produire en vue de l’autosuffisance alimentaire dans le diocèse.
2. Commission pour l’élaboration et le suivi des projets de constructions (cliniques, dispensaires, écoles, maisons de retraites pour les personnes âgées, orphelinats…)
3. Commissions pour la gestion des finances et des biens matériels du diocèse pour contrôler et gérer tous les fonds que nous recevrons afin de faire les bilans et rendre compte de tous les dons reçus, avec preuves à l’appui.
4. Commission pour la pastorale des vocations pour aider les jeunes à répondre aux appels à la vie religieuse et sacerdotale par un suivi approché, sérieux et responsable.
5. Commission pour la pastorale du mariage et de la famille, pour aider et accompagner les familles et aider les jeunes couples à vivre leur sacrement de mariage et aider les enfants à connaitre et vivre la foi en Jésus et Marie.
6. Commission de coordination des groupes de prière et des mouvements d’action catholique.

Ces commissions seront composées de prêtres, de religieuses et de laïcs.

Un autre besoin, et non le moindre, est laconstruction de notre cathédrale : l’église qui sert de cathédrale est très exiguë et coincée dans un environnement difficile d’accès. (…) Le clergé est jeune, enthousiaste et vraiment décidé à travailler, c’est un bon atout pour un départ, n’est ce pas ?

Je vous souhaite un temps de Pâques rempli de paix et grâces divines.
Fraternellement en Jésus Ressuscité.

Publié le 9 novembre 2015 par François Gnonhossou