Mgr Gaoua, nouvel évêque de Sokodé, au Togo

Le pape François a accepté, dimanche 3 décembre, la démission de l’évêque de Sokodé, deuxième ville du Togo, Mgr Ambroise Kotamba Djoliba, 78 ans. Il a désigné, pour lui succéder, Mgr Célestin-Marie Gaoua, 58 ans, jusqu’ici recteur du grand séminaire de Tchitchao.

JPEG - 71.5 ko
Mgr Gaoua, Évêque de Sokodé

Né en 1957, à Wahala (diocèse d’Atakpamé), le nouvel évêque a fréquenté le petit séminaire Saint-Paul d’Atakpamé avant de poursuivre ses études au lycée d’État puis d’entrer au grand séminaire Saint-Gall de Ouidah (Bénin) pour étudier la philosophie et la théologie. Ordonné prêtre en 1986 pour le diocèse d’Atakpamé, il a d’abord été recteur du foyer du petit séminaire Saint-Paul (1987-1991), puis du séminaire moyen Père-Jérémie-Moran (1991-1994).

En 1994, il vient en France pour un cycle supérieur à la Faculté de théologie catholique de Strasbourg et sera, à partir de 1997, vicaire à la paroisse St-Joseph de Montigny-lès-Metz (Moselle). Certains paroissiens ont tissé des liens forts avec l’ancien vicaire et se souviennent « d’un homme de paix, de contact et d’une grande humilité, ce qui n’excluait pas un rire à nul autre pareil ».

De retour au Togo, en 1999, il est missionnaire Fidei donum dans le diocèse de Sokodé, où il sera successivement vicaire puis curé de la cathédrale. Il sera, aussi, administrateur de la paroisse N-D de la Visitation de Kulundé (2005-2007). Depuis 2009, il était recteur du grand séminaire de Tchitchao, dans le diocèse de Kara.

Mgr Gaoua a été ordonné évêque le 5 mars 2016.

d’après La Croix du 04/01/2016

Publié le 1er juin 2016