Nouvelles de famille

Jean PERRIN à Sotouboua (Togo)
Voici quelques nouvelles de Sotouboua. Papa a fait la première guerre mondiale, il est revenu et est allé à Lourdes en remerciement. Quand je suis parti à la 2e guerre mondiale, il a fait le vœux que si je revenais, il m’enverrait également à Lourdes. Ce qui a été fait avec le pèlerinage des prisonniers et des déportés. Si j’ai construit un sanctuaire à Notre Dame de la Merci, c’était en remerciement de m’avoir libéré de la captivité. Je viens de construire une grotte, c’est pour remercier Marie d’avoir été sous sa protection et de l’être toujours.
Il faut dire que j’ai été aidé par un fidèle bienfaiteur qui a payé la statue et bien plus… Je l’ai bénie le 28 juin ; je suis sûr qu’elle attirera du monde. J’ai installé des robinets, comme à Lourdes. Les gens ont beaucoup bu et emmené des bouteilles chez eux ; moi, j’en ai aussi une chez moi. On ouvre « la source », les dimanches et jours de pèlerinage ou sur demande. Elle plait beaucoup... Les majorettes étaient bien sûr présentes pour l’inauguration ; elles ont toutes réussi aux examens. Elles sont contentes et se préparent à aller à Sokodé pour le 60ème anniversaire de la création du diocèse en octobre prochain.
Maintenant il s’agit de retourner à l’amphi qui sort de terre mais quant aux finances, je n’en ai que le quart. Quand j’ai béni l’emplacement, j’ai donné comme patron à l’université : Saint Joseph. Lui aussi va faire quelque chose, espérons le. Vingt six millions CFA, soit trente neuf mille euros à trouver pour la charpente de l’amphi ! Je ne sais pas quel diablotin m’a mis sur ce chemin...
Question santé, les lombalgies ça irait à peu près ; mais, ce sont les « matelas » que j’ai sous les pieds qui font que je marche comme sur des coussins d’air… C’est en 2018 que je vais rentrer, si j’y arrive ! J’espère que d’ici là l’université sera fonctionnelle !

Alphonse KUNTZ à Saoudé (Togo)
Alphonse nous écrit le 9 juin : « Ici, la grande préoccupation c’est le manque de pluie. Les autres années, à la même époque, il y avait déjà une première récolte. A présent cela fait mal au cœur de voir souffrir et quelque fois mourir les jeunes plants. Evidemment, les prix des céréales flambent.
Un nouveau courrier, ce 11 août : Alphonse relance, avec l’OCDI de la Paroisse, dont il est le président, l’opération : permettre aux orphelins de la montagne de Saoudé de faire leur rentrée scolaire.

Joseph FOLMER à Saint Georges Armont
Joseph nous écrit pour s’unir par l’amitié à la fête des Jubilaires réunis au Zinswald le 1er septembre. Il en profite pour dire sa joie de recevoir régulièrement « Ralliement », un lien précieux avec les Missions Africaines. « Que vous dire de moi ? Pour ma santé, il y a des hauts et des bas. Mes jambes me lâchent un peu, aussi le fauteuil roulant m’est utile. A part cela, tout va. Encore bonne fête, en toute amitié. »(11 août)

Bernard RAUCH à Tiémé (diocèse d’Odienné)
J’ai été heureux de participer à la Retraite sma au Zinswald, animée par Pierre Roustan et de découvrir ainsi cette très belle maison, bien mise en valeur. J’ai été heureux aussi de revoir, après tant d’années, les confrères avec qui on a passé de belles années au pays sénoufo.
Le temps passe, j’ai encore pas mal de travaux à faire avant le départ. Ce sont mes derniers jours au village, à Nevy-sur-Seille ; après, je déménage. Le 22 août, je prends l’avion à Lyon pour Bruxelles puis Abidjan. Cela fera 20 mois que j’ai quitté la Côte d’Ivoire ! Maintenant c’est une autre page qui s’ouvre. Je verrai comment ça se présente . Mais je pense que bien des choses ont changé depuis la rébellion et que l’islam est plus dur, mais il y a toujours moyen de faire son trou et de s’adapter. Demain (27 juillet), je reçois la visite du Père Charles Guillard de Nantes, un ancien du diocèse de Korhogo, membre honoraire sma. Il vient passer deux jours dans le Jura. On va refaire le monde et la Côte d’Ivoire !
( 26 juillet)

Publié le 23 février 2016