Nouvelles de famille

Bénédiction du nouveau lycée « Le Trésor » d’Amour-Sans-Frontière, à Lomé
La musique mérite d’être la seconde langue obligatoire des écoles du monde ! écrit Paul Carvel, contemporain belge. Ne serait-ce pas la première pour nos jeunes amis africains ? Jeudi 31 mars, veille de l’inauguration du lycée « Le Trésor », alors que quelques uns mettent la dernière pelletée aux finitions, les élèves en tenue traditionnelle, se rassemblent et laissent éclater leur joie, leur vitalité : la fête a commencé ! Le Trésor est un joyau, diront même les personnalités dans les discours. C’est beau, c’est joyeux, c’est lumineux.

Vendredi 1eravril, à l’invitation de la fanfare, levée sur nos pieds, nous écoutons La Marseillaise et l’hymne togolais Terre de nos aïeux. En présence des Pères SMA, de Monsieur Merlet, Conseiller Culturel de l’Ambassade de France, de Noël-André Dessalces, Consul du Togo en France, et de bien d’autres personnalités togolaises, représentantes du Ministère des Affaires Etrangères et représentantes de l’Enseignement, Georges Klein sma procède, comme il est d’usage, à la bénédiction du bâtiment. Et, tradition oblige, le Président d’Amour sans Frontière coupe le cordon inaugural. Vient la visite des locaux, la balade à travers les salles de classe, la bibliothèque, vide pour le moment, les bureaux de l’administration, les sanitaires... Monsieur Merlet, prenant la parole, souligne le lien très fort qui se crée entre l’association Amour Sans Frontière et le Togo et promet d’octroyer des prix d’excellence aux meilleurs élèves. Musique et danses s’intercalent entre deux discours, et c’est toujours avec beaucoup d’émotion que nous admirons ces enfants évoluer avec tant d’aisance et de facilité sur des rythmes parfois endiablés.

Le mot de Bruno et Joséphine Assan, directeurs du Trésor
Ce qui nous réunit aujourd’hui, ce magnifique ensemble culturel, peut amener chacun à deviner la grandeur des femmes et des hommes qui ont œuvré pour sa réalisation. La construction d’une école dans un milieu pareil est le plus beau témoin de sa vitalité. Inaugurer cette école est un acte majeur pour l’avenir de notre jeunesse et de notre milieu. Avoir ce privilège, pour un directeur, est d’une rare importance, surtout quand la qualité de sa réalisation s’avère à la hauteur de nos rêves… A l’heure où beaucoup ont des difficultés à maintenir leurs classes, nous mesurons la chance d’avoir le pari un peu fou d’ouvrir une nouvelle école. Pour nous, cette œuvre porte votre marque. Merci de transmettre à nos amis d’ASF, aux donateurs, et à nos amis de Tassin-la-Demi-Lune, toute notre reconnaissance. Nous tenons à remercier la Société des Missions Africaines, indispensable maillon qui nous rattache à ASF, qui nous a soutenus et accompagnés dans ce projet. A vous tous et à tant d’amis, nous vous disons ceci : nous vous portons dans nos cœurs, mieux, dans nos chromosomes avec un caractère dominant, ce qui veut dire que l’affection que nous avons pour vous se transmettra de génération en génération sans être masquée, conformément aux lois de Mendel !

Mille et mille mercis à tous pour ces joyeux moments partagés dont on s’échappe difficilement. Mille et mille mercis à tous, et à quelques uns en particulier, pour l’énergie dépensée, le temps passé afin que le Trésor devienne cette jolie réalité, pour ce dernier déjeuner pimenté, la joie de vivre de toute la communauté des SMA de Lomé, les rires sonores de certains, les rires francs des autres, les sourires d’autres encore et l’écoute des uns et des autres. Mille et mille mercis pour votre fraternité, votre amitié chaleureuse, pour ces temps de prières, cette Eucharistie tonitruante où il fait bon affirmer sa foi au milieu de toute cette allégresse si colorée !

Dans la revue « Amour Sans Frontière » n°145 Avril 2011

Publié le 25 août 2011 par Fabienne Lejeune