Oli Vizha – 2012 à Strasbourg
Article mis en ligne le 1er mars 2013
dernière modification le 26 juillet 2020

par Francis Kalan Madhan

La fête Oli Vizha , qui est aussi appelée Fête de la Lumière , a beaucoup d’importance pour les Tamouls de Strasbourg. Après les célébrations de Noël, elle a été célébrée de superbe façon à Saint Antoine, dans le quartier de Cronenbourg. Des personnes d’autres croyances religieuses, surtout hindouistes et bouddhistes, se sont jointes aux catholiques.

Le Père Gérard Forst.

Sr Christophe allume la lampe "kuthu vizhaku".

Le sens de cette fête est que Jésus Christ est la Lumière et que nous sommes appelés à chasser l’obscurité. Chacun de nous peut y contribuer en allumant symboliquement une bougie. Par la pensée positive et le partage, nous ferons du monde un meilleur endroit où vivre ensemble. Tel était le message de la fête de 2012.

Les enfants offrent les lampes à l'Enfant Jésus.

Les enfants offrent les lampes à l'Enfant Jésus.

Après la Sainte Eucharistie, les Tamouls d’origine indienne et du Sri Lanka se sont réunis pour assister à des manifestations culturelles et partager dans la joie les mets que les familles avaient apportés.

La danse Baratha Natyam.

La danse Baratha Natyam.

Les enfants ont déployé leurs talents en exécutant des danses et en jouant des scènes de théâtre. Dans le cadre de l’année du catéchisme, nous avions en outre organisé un concours de chant et un quiz sur l’Église et la Bible. Ceux qui ont participé aux compétions se sont vus remettre un prix.

La fête a été organisée par les membres du conseil pastoral. La préparation a pris trois mois : les parents, en particulier les mamans, ont aidé les enfants à choisir et apprendre les chants en tamoul et les danses indiennes ; on leur doit aussi le bon déroulement des séances de répétition.

Mmes Annet Udhayan, Theresin Mauban et Sumathi Kennedy, ainsi que M. Prasannath Sivarasan, le maître de danse, ont accompagné les enfants depuis le début et les ont suivis jusqu’à l’exécution de leur programme.

La fête fut un grand succès, et les parents ont eu bien des raisons d’être fiers de leurs enfants !


The Feast of Oli Vizha, which is also called Feast of Light, is very special to the community of Tamil in Strasbourg. After Christmas celebrations, this feast is celebrated in a grand manner. The feast was celebrated in Saint Antoine Church in Cronenbourg. People of different faith also took part in this feast.

La danse Baratha Natyam.

La danse Baratha Natyam.

The purpose of this feast is that Jesus Christ is the Light and we are called to light a candle than to curse darkness. Each and every one of us can contribute something to eradicate darkness, and to make the world a better place to live in by positive thinking, and by sharing. This was the message of the feast of 2012.

La technique à l'œuvre !

After the Holy Eucharist, the Tamils of Indian origin and the Tamils of Sri Lanka gathered together in a hall for the cultural programme and to share the food items brought by different families. Children performed different dances exhibiting their talents. Children who participated in different competitions were given prizes.

In view of the year of catechism, we also had singing competition as well as quiz programme on Church and Bible. Children and adolescences who performed well were given prizes.

Sr Leela donne un message de Noël.

Le Père Gérard Forst et le Père Francis Kalan.

This feast was organized by the pastoral council. The preparation to make the children to sing in Tamil language and to dance Indian dances took three months.

Mrs. Annet Udhayan, Mrs. Theresin Mauban, Mrs. Sumathi Kennedy and Mr. Sivarasan, the dance master, accompanied the children from the moment they started the preparation till they performed their programmes on the stage.

Mmes Annet Udhayan et Sumathi Kennedy.

Le Père Kalan et M. Prasannath Sivarasan, le professeur de danse.

The parents were proud to see their children on the stage receiving prizes and staging programmes. The parents especially the mothers accompanied their children in choosing the songs, learning them and every time bringing them to the common place for practice and taking them back to their homes.

La fête bat son plein !


Les représentations de danse moderne et de danse Bollywood.

Danse moderne.

Danse moderne. Les enfants de chœur.

Danse moderne.

M. Prasannath Sivarasan, le maître de danse.

Bollywood dance.

Bollywood dance.

Bollywood dance.


Théâtre et tombola.

Le théâtre des enfants.

Scène de théâtre.

La tombola et les annonciateurs M. Udhayan et Mme Térésin Mauban.

Les cadeaux pour les jeunes.

Jacqueline remet un cadeau.

Le Père Kalan remet un cadeau.

Sumathi remet un cadeau.


Remise des prix du catéchisme et des jeux.

M. Raja remet les prix du catéchisme.

M. Raja remet les prix du catéchisme.

M. Raja remet les prix du catéchisme.

Le Père Kalan et Chrisanth Udhayan.

Le Père Kalan et Daniel Reginald, Premier Prix de Chant.

Remise des prix des jeux.

Remise des prix des jeux.

Remise des prix des jeux. Flora Reginald.

Remise des prix des jeux. Fabrice.

Remise des prix des jeux.

Remise des prix des jeux.

Remise des prix des jeux.

Remise des prix des jeux. Kevin Reginald.

Remise des prix des jeux. Christian Udhayan.

Remise des prix des jeux. Alexia.


Remise des certificats du catéchisme.

M. Arnold André, le directeur de la chorale, remet le certificat du meilleur élève du catéchisme.

Mme Clara Mudienvar remet les certificats de catéchisme.

M. Alexis Mauban remet les certificats de catéchisme.

M. Alexis Mauban remet les certificats de catéchisme.

M. Alexis Mauban remet les certificats de catéchisme.

M. Arokiasamy Aroka remet les certificats de catéchisme.

Le Père Francis Kalan remet les certificats de catéchisme.