Oli Vizha Strasbourg 2017
Article mis en ligne le 28 mars 2018
dernière modification le 26 juillet 2020

par Marc Heilig

Notre fête d’Oli Vizha 2017 s’est déroulée dans la grande salle de l’église St Antoine, à Strasbourg-Cronenbourg [1]. Cette année encore, nous avons célébré de façon festive la naissance de notre Seigneur. Nous avions invité les Sœurs Madeleine et Lilas, les Pères Gérard Forst, Raja Sahayamani et Xavier Dominic, ainsi que Mrs Nadarajah Kirupananthan, président de l’association Tamil Cholai de Strasbourg, et Gaston Yoka, membre de la Pastorale des Migrants. De nombreuses personnes, enfants [2] et adultes, ont participé à ces festivités pour en faire un grand moment de joie.

La responsabilité en incombait cette fois au Père Francis Kalan Madhan, aumônier de la communauté tamoule, avec la collaboration du nouveau conseil de la communauté tamoule de Strasbourg ; celui-ci avait été nommé en mai par la Pastorale des Migrants et approuvé par l’Archevêque de Strasbourg, Mgr Luc Ravel. Au total, plus d’une vingtaine d’animations ont été présentées par les membres de la communauté tamoule.

La procession des enfants et des adultes, qui entrèrent en apportant la lumière, a ouvert la soirée, puis, chacun à son tour, nos invités ont allumé l’une des cinq branches du kutthu vilaikku [3]. Quatre jeunes ont lu en plusieurs langues des extraits de la Bible qui relatent la naissance de Jésus : Jensen Jenoshi en tamil, Wilfred Mélanie en français, Kenedy Rogin en anglais et Reginald Daniel en allemand. Mme Jensen Kumuthini a ensuite prononcé le mot d’accueil, suivi de la danse traditionnelle de bienvenue du Bharata Natyam, exécutée par Mlle Jensen Jerisha [4].

Dès lors pouvait se dérouler le programme des festivités. Il comprenait de nombreuses danses, dirigées par Mme Vinothini Unayanathan et Mr Prassanna. Se sont ainsi succédés une danse du Bharata Natyam par Olivia et Léa Logeswaran, une danse exécutée par les jeunes de notre communauté Daniel, Kevin et Rogin, la danse des lumières par six jeunes filles, Jenoshi, Shera, Jerisha, Angelina, Flora et Olivia, ainsi que celle des trois sœurs Jenoshi, Shera, et Jerisha, sur la chanson « Paala Vanthray Jésus Paalan Vantharay ». Une dizaine de jeunes filles ont encore dansé sur la mélodie de « Bethalaiyl Piranthavarai », et une vingtaine d’enfants sur le célèbre chant de Noël « We Wish You a Merry Christmas ». Enfin, quatre jeunes, Daniel, Kevin, Rogin et Mélanie, ont dansé avec leur professeur au rythme de Jimikki Kammal, une chanson bollywood très célèbre en Inde.

Il y eut aussi du théâtre. Des enfants retracèrent la nativité du Christ au cours d’une évocation vivante de la crèche préparée par Mme Kenedy Sumathy. Et trois membres de notre communauté donnèrent une comédie de « thaalalaiyam [5] » : Mmes Gabriel, Darshi Mathiben et Kumuthini Jenson, qui est aussi l’auteur de cette pièce.

Et des chants… Un groupe d’enfants entonna « Il est né le divin enfant » ; ils étaient accompagnés par deux pianistes, Olivia et Rogin, que dirigeait Mélanie Wilfred. Quatre membres de la chorale de la communauté tamoule, Mmes Santhi Viraragouradja, Gabriel, Joséphine et Jacqueline Savari, chantèrent un cantique chrétien.

Toutes ces représentations formaient un bel écrin aux diverses déclarations. Tour à tour, le Père Gérard Forst, le Père Francis Kalan et Mr Nadarajah Kirupananthan nous ont délivré leurs messages de Noël. Le groupe de la Légion de Marie, après avoir chanté le « Notre Père » en tamoul, ont ajouté le leur ; leur danse, en outre, illustrait leur apostolat auprès des malades par la prière du chapelet.

Mrs Alexis Mauban et André Arnold, responsables de la chorale, ont offert un bouquet de fleurs à Jérissa Jensen, qui les accompagne à l’orgue tout au long de l’année et fêtait ce jour-là son anniversaire.

Après un mot de remerciement de Mr François Saminadin, la soirée s’est poursuivie par la distribution de cadeaux aux enfants qui avaient participé aux festivités. On tira au sort les trois gagnants de la tombola dont les tickets avaient été vendus pendant la fête [6], ainsi que cinq lots de consolation. L’heure était venue d’accueillir le Père Noël, à la plus grande joie des petits et des grands.

Je voudrais conclure par un grand merci à tous ceux qui ont fait que notre fête d’Oli Vizha ait pu avoir lieu :
- nos deux professeurs de danse, Mme Vinothini Unayanathan et Mr Prassanna ;
- les parents qui, chaque samedi depuis le mois de novembre, ont accompagné les enfants lors des répétitions ;
- l’équipe liturgique et celle qui s’est chargée de la fête Oli Vizha [7] ;
- les bénévoles qui ont aidé à distribuer les collations, à décorer la salle et, après les réjouissances, à la ranger et à la nettoyer ;
- nos deux présentatrices, Sr Madeleine et Mlle Dayany Wilfred, qui ont su animer la fête à la fois en tamoul, notre langue maternelle, et en français ;

- sans oublier, bien sûr, les invités qui ont fait le déplacement ; certains venaient même de Mulhouse et de Colmar.

A tous, un chaleureux merci !