Sur la trace des éléphants…

Comme le dit un proverbe africain : « Si tu suis l’éléphant, tu pourras traverser la forêt sans crainte ». Cette année, j’ai eu la joie de marcher plusieurs fois sur les traces de ces formidables éléphants : les missionnaires qui ont marqué l’histoire de notre Église. En Côte d’Ivoire, plus de 160 paroisses ont étés fondées par les Pères SMA et maintenant je reçois de partout de nombreuses invitations : à Grand Bassam, en décembre passé, nous avons fêté les 120 ans de leur église ; bientôt sera le tour de Dabou et de Moossou. Korhogo a reçu le Cardinal Tauran pour les 110 ans de la paroisse ; puis Sassandra avec 75 ans, Nassian avec 50 ans, et Treichville - Ste Jeanne d’Arc, Téhini, Séwéké… etc. Partout on loue Dieu et les pionniers de l’évangélisation.

Nous étions foule le dimanche 8 mai 2016 à Memni pour célébrer les 120 ans de la paroisse. Grace aux missionnaires, cette communauté a donné à l’Église ivoirienne 3 évêques, 34 prêtres, 19 sœurs et des milliers de baptisés. Le Cardinal Jean-Pierre Kutwa, archevêque d’Abidjan, a voulu participer à la fête. « Pères SMA et Sœurs NDA, nous a-t-il dit à la fin de la célébration, faites savoir à vos Supérieurs toute la reconnaissance de l’Église ivoirienne pour l’œuvre abattue par les missionnaires. Si aujourd’hui notre Église est bien vivante et riche en vocations, nous le tenons grâce à vous ! »

« En fait, Memni n’est qu’un échantillon de l’immense travail accompli par les Pères de la Société des Missions Africaines et les Sœurs Notre Dame des Apôtres, a ajouté Mgr Aké, archevêque de Gagnoa et originaire de Memni. Merci de nous avoir apporté l’évangile et le bien-être social. Révérends Pères, Révérendes Sœurs, le sang versé, les vies offertes ne l’ont pas été en vain ».

Cher confrère SMA, toi qui as passé plusieurs années (ou toute ta vie missionnaire) en Côte d’Ivoire, et maintenant es rentré à ton pays d’origine à cause de l’âge, de la santé ou pour un service à la communauté ; toi, Ivoirien qui es en mission dans un autre pays d’Afrique, d’Europe ou d’Amérique ; et toi aussi, qui as la chance de travailler sur cette terre bénie, sache que tu n’es pas oublié, ni par le Seigneur, ni par les chrétiens de ce pays. Grace à toi aussi, la SMA continue son chemin qui donne beaucoup de fruits depuis 121 ans.

Ainsi nous avons voulu commencer une structure qui soit comme la mémoire reconnaissante à tous nos missionnaires et en même temps le lieu d’animation pour la SMA d’aujourd’hui. Sur un terrain d’un hectare environ, don de l’Évêque de Yopougon, situé près de la Maison Régionale, une grande salle polyvalente (35 m x 15 m) est déjà terminée. Nous remercions le Généralat et le Conseil Plénier pour l’aide reçue. Chaque dimanche plus de 400 personnes se retrouvent pour la célébration eucharistique et plusieurs groupes passent pour une journée de retraite ou de formation. Notre désir maintenant est de bâtir un Sanctuaire dédié à la Reine des Missions, en mémoire de tous les missionnaires qui ont travaillé sur cette terre. Un plan est déjà fait ; quelque chose reste encore en caisse… mais c’est bien peu par rapport aux 300 millions de francs cfa que demande le devis.

Alors, au nom des confrères SMA en Côte d’Ivoire, j’ose me tourner vers toi pour solliciter une aide financière. Merci de ta contribution, qu’elle soit petite ou grande. Nous t’assurons de notre prière avec beaucoup de reconnaissance. Continuons ensemble la Mission.

(avec le concours du Conseil Régional SMA en Côte d’Ivoire)

Publié le 1er février 2017 par Dario Dozio