Suzanne Alt, bienfaitrice de la SMA

Suzanne est née en 1921 à Sélestat dans une famille qui compta 8 filles et 1 garçon. Son activité professionnelle se passa toujours à l’Alsatia, d’abord à la maison mère de Colmar, puis dans une petite succursale près de l’église St Joseph. Suzanne était une femme de caractère mais, comme on dit, mieux vaut en avoir que de ne pas en avoir. Elle était aussi prête à rendre service en toutes circonstances et fidèle en ses amitiés. Pour preuve, deux exemples.

Quelques années après la guerre, elle rencontra à Lourdes un jeune Allemand venu en bicyclette en pèlerinage et qui ne savait où aller loger. Elle s’en occupa et ce fut la naissance d’une amitié de plus de 60 ans avec Conrad et son épouse Hildegund.

En 1957, notre confrère André Deutsch fut amputé d’une jambe. Comme la famille Alt était presque voisine de la famille Deutsch, Suzanne s’investit à porter aide à André, aide qu’elle poussa jusqu’à la fin…

C’est à la suite de cette amitié qu’elle se lia aussi avec les Missions Africaines en se dévouant sans compter aux kermesses de Haguenau et de Saint-Pierre. Elle fut alors accueillie en ce qui était alors Maison de Retraite des Missions Africaines en 1995, et c’est là, à 95 ans, qu’elle s’est endormie paisiblement.

Suzanne a passé sa vie au service des autres. Heureuse est-elle maintenant car, comme nous l’a dit l’évangile, pour elle aussi le Seigneur prendra la tenue de service, la fera passer à table et la servira !

Publié le 3 avril 2017 par Claude Rémond