Bandeau
Société des Missions Africaines de Strasbourg
Slogan du site

La Société des Missions Africaines (SMA) est une communauté de missionnaires catholiques venant des cinq continents. Elle est présente en Afrique depuis 150 ans.

La SMA mène diverses actions en faveur de la santé, de la condition féminine et de l’éducation.

logo rubrique
2011-4 Vous étiez des étrangers...

Nous sommes tous des étrangers…

On se souvient de la réflexion de Coluche, à qui l’on demandait s’il ne craignait pas que les Restaurants du Cœur soient fréquentés par des gens qui n’en ont pas besoin. Il mit exactement le doigt sur l’important : oui, il savait bien que cela arriverait, mais c’était inévitable. Il fallait l’accepter pour atteindre ceux à qui les Restos seraient vraiment utiles, et qui ne viendraient pas si l’on exerçait un contrôle quelconque. Généreux Coluche ! Son esprit nous manque terriblement aujourd’hui !

Des fraudeurs, des resquilleurs, on en trouvera toujours… Ce n’est pas la majorité mais en parler fait mousser la banalité. Le jeu des médias nous a habitués aux raccourcis bien-pensants, si bien que l’arbre finit par cacher la forêt. Et qu’importe s’il faut pour cela stigmatiser une catégorie sociale : l’étranger représente un bouc émissaire commode, vulnérable et susceptible d’exacerber le chauvinisme et les peurs irraisonnées.

Crèche malgache.
Photo Marc Heilig

Je lisais récemment un article sur une soirée organisée par les anciens ouvriers nord-africains de Strasbourg . Ils sont venus travailler en France dans les années 50-60, et y sont restés après la retraite. Que retiennent-ils de cette époque ? leur demandait le journaliste.
- C’était magnifique, l’accueil ! répondirent-ils.
Cette réponse me surprit beaucoup. A la fin des années 60, en effet, mon collège participait à un programme d’alphabétisation. Ça se passait dans un foyer d’ouvriers immigrés, et je me souviens des conditions pitoyables dans lesquelles ils étaient logés. Je connaissais aussi le mépris qu’ils trouvaient chez nous, au travail et dans la vie courante. Ça me faisait honte, d’autant plus qu’ils nous recevaient avec beaucoup de gentillesse et nous étaient reconnaissants de venir leur apprendre le français.

Chacun devrait un jour se sentir « étranger » quelque part. Afin de faire l’expérience de l’hospitalité et de l’accueil lorsqu’on est, d’une manière ou d’une autre, fragile et rejeté. En lisant cet article, j’avais envie de remercier ces gens de la générosité qui leur permet de dire aujourd’hui : Nous avons été bien accueillis.

Les crèches qui illustrent nos pages nous rappellent que Jésus vient au monde aussi dépourvu qu’un étranger. Les Rois Mages, pourtant, n’hésitent pas à se prosterner devant lui. Ils annoncent ainsi qu’il va illuminer le monde et les cœurs.

Les Missions Africaines et Terre d’Afrique vous souhaitent un très joyeux Noël et une excellente année 2012.

Marc HEILIG

Les derniers articles logo rubrique



pucePlan du site puceContact puce RSS

2001-2019 © Société des Missions Africaines de Strasbourg - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.11
Hébergeur : SpipFactory