Bandeau
Société des Missions Africaines de Strasbourg
Slogan du site

La Société des Missions Africaines (SMA) est une communauté de missionnaires catholiques venant des cinq continents. Elle est présente en Afrique depuis 150 ans.

La SMA mène diverses actions en faveur de la santé, de la condition féminine et de l’éducation.

logo article ou rubrique
Devenons « lumière du monde » !

La fête d’Oli Vizha de la communauté tamoule de Strasbourg.

Article mis en ligne le 25 mars 2019

par Francis Kalan Madhan

La fête d’Oli Vizha de la communauté tamoule de Strasbourg s’est déroulée le 26 décembre 2018 dans la grande salle de l’église St-Antoine à Cronenbourg. Oli Vizha est la grande fête de la Lumière des chrétiens tamouls. Nous la célébrons peu après Noël, et c’est toujours l’occasion de nous réunir dans la joie et la prière.

Le sens d’Oli Vizha

La fête d’Oli Vizha nous permet de conserver nos racines et de vivre la fraternité et l’unité des Tamouls, et nous tenons à y associer nos amis et nos invités. Mais Oli Vizha est surtout un moyen de transmettre aux jeunes la foi et les valeurs de générosité, de partage et de joie. La célébration en est donc toujours très festive [1].

Oli Vizha 2018
Photo Prasanna

C’est une fête pour les enfants. Cette fois encore, avec l’aide des dames de la communauté, ils ont présenté des activités culturelles, chants de Noël, danses traditionnelles et crèche vivante. Ils sont venus depuis le mois de novembre pour les répétitions. Ils ont vaincu leur trac peu à peu, grâce aux conseils et aux encouragements des adultes, et ont accompli des merveilles. Ils savent ainsi qu’ils sont soutenus par toute la collectivité et se rendent compte qu’elle forme une véritable famille autour d’eux.

Ce sentiment, chacun des Tamouls peut le ressentir lors d’Oli Vizha. En effet, bien qu’ils soient aujourd’hui dispersés dans toute la région, ils savent qu’ils font partie d’un même ensemble, et cela diminue leurs difficultés pour s’insérer dans la société qui les accueille. On brise ainsi toutes sortes de barrières, notamment celles des castes.

Les festivités

Cette année étaient particulièrement invitées la communauté copte d’Alsace, avec son responsable le Père Biktor, l’association Rhinda-Alsace, spécialisée dans la relaxation et le yoga, et la communauté tamoule de Colmar [2]. Plusieurs personnalités nous ont en outre fait l’honneur de leur présence : les Pères SMA Justin Inandjo, membre du conseil des Missions Africaines de Strasbourg, Dominic Xavier, qui étudie à Paris, Adam Fernandez, venu de l’Inde, Sahayamani Raja, de la maison du Zinswald, et le diacre Jean-Paul Fischer. Sans oublier M. Kirupananthan Nataraja, président de l’association Tamoul Cholai, qui œuvre pour la promotion de la culture tamoule et pour la paix au Sri Lanka.

Nos invités ont allumé l’une des branches du Kuttu Vilaku, la lampe traditionnelle, pour ouvrir les festivités et ont donné un message de paix et de fraternité. Deux jeunes, Jenoshi Jensen et Daniel Reginald, ont lu en tamoul et en anglais des extraits de la Bible qui relatent la naissance de Jésus, et une troisième, Dayani Wilfred, en a donné le commentaire en français.

Dirigée par M. Prasanna, la crèche vivante était extraordinaire ! Vingt-deux enfants l’ont en effet interprétée par des chants et des danses traditionnels. Leur prestation a enthousiasmé toute l’assistance. D’autres ont encore présenté des danses Bollywood et Bharata Natyam. Mmes Shanthi Raji, Gabriel Comady et Debora Saminadhin ont fait de petits discours sur la foi, l’espérance et la charité.

Au cours de ces représentations, nous avons pu partager tous ensemble le verre de l’amitié, accompagné des gâteaux indiens que l’on prépare tout particulièrement pour cette fête. Les enfants ont été récompensés par de petits cadeaux et des chocolats.

L’organisation de la fête était assurée par la Légion de Marie, le conseil pastoral et l’équipe culturelle, avec son président M. Prassanna et Mmes Sumathi et Mélanie. M. Kennedy, comme toujours, s’est occupé de la décoration. La préparation a certes demandé beaucoup de temps, d’énergie et de patience, mais tout s’est fait en bonne entente. L’accueil des invités était assuré par Dayani Wilfred, Changivy Anusuya et Clara Mudivender ; elles étaient secondées par le comité des fêtes, composé de Barnabas, Raja et Gnanadhikkam. M. Rojin Kennedy et Mmes Lencia Mathipan et Kumuthini Jensen ont animé la soirée. Enfin, Mmes Changivy Anusuya et Noëlline Madona avaient préparé l’excellent repas indien qu’ont dégusté nos invités.

La fête d’Oli Vizha nous donne la force d’être lumière pour notre prochain dans notre vie quotidienne.

Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br /> Photo Prasanna <br />
qrcode:https://missionsafricaines.org/Devenons-lumiere-du-monde



pucePlan du site puceContact puce RSS

2001-2019 © Société des Missions Africaines de Strasbourg - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.19
Hébergeur : SpipFactory