Bandeau
Société des Missions Africaines de Strasbourg
Slogan du site

La Société des Missions Africaines (SMA) est une communauté de missionnaires catholiques venant des cinq continents. Elle est présente en Afrique depuis 150 ans.

La SMA mène diverses actions en faveur de la santé, de la condition féminine et de l’éducation.

logo article ou rubrique
L’œuvre du Père Jean Perrin se poursuit
Article mis en ligne le 30 septembre 2019

par Marian Szatkowski

L’École Père Jean Perrin

A Sotouboua, un bâtiment de trois salles de classe a été achevé fin octobre 2017. Il a été béni, le 20 novembre, par Mgr Célestin Gaoua, évêque de Sokodé. L’école a été construite en mémoire du P. Perrin, grâce aux dons des bienfaiteurs de la SMA, sur le terrain du sanctuaire de N-D de la Merci, œuvre de ce grand bâtisseur. Il s’agit d’une extension ajoutée à un premier bâtiment que le P. Perrin lui-même avait pu achever. Le P. Raphaël Adjibogou, économe diocésain du diocèse de Sokodé, raconte la fête de la bénédiction :

« L’évêque était entouré de plusieurs prêtres, dont le P. Jan Kupis, représentant la SMA, des enseignants de l’école et d’une grande foule des habitants du quartier. On lisait sur les visages la joie, expression de la satisfaction de tous d’avoir ce joyau. On a souligné également l’incidence que la reprise des travaux de construction a eue sur les effectifs de cette école. Le nombre des élèves a doublé à cette rentrée. C’est sûr que cette école a une place importante dans le milieu où elle se trouve et que les infrastructures dont elle est désormais dotée lui confèrent les moyens d’y jouer pleinement son rôle. Ce sont des sentiments de gratitude et de reconnaissance qui nous animent ; et nous voudrions donc les exprimer à tous ceux qui ont œuvré pour que notre attente soit comblée, et notre joie pleine. Nous avons annoncé à la foule présente pour la cérémonie de bénédiction et d’inauguration du bâtiment que l’EPC Notre-Dame de la Merci va s’appeler désormais École Primaire Catholique Père Jean Perrin. C’est par un tonnerre d’acclamation que tous ont manifesté leur approbation à cette annonce ».

La nouvelle école sur le terrain du Sanctuaire de N.-D. de la Merci
Photo Marian Szatkowski
Bénédiction de l’école
Photo Marian Szatkowski

Un lycée « Jean Perrin » à Solimdè

Un nouveau lycée, situé à Solimdè, à l’ouest de Tchébébé, est aussi dénommé Lycée Jean Perrin. Solimdè est un village du Derrière-Anié fondé par le P. Perrin. Il avait aidé les Kabyès à s’y installer alors qu’ils étaient chassés du sud du pays pendant la crise sociopolitique de 1992. Du temps du P. Perrin, une école primaire rudimentaire avait été ouverte. Elle fut fermée plus tard, faute d’effectifs. Mais il a fallu récemment remédier à la surcharge du complexe scolaire catholique de Tchébébé et contribuer au développement de cette région que l’évêque voudrait un jour ériger en paroisse. D’où la création de ce lycée, qui devrait devenir un monument en l’honneur du P. Perrin. Personne, dans la région, n’ignore ses mérites. Le lycée a été fondé le 4 août dernier, puis béni par l’évêque. À ce propos, il y a eu un sympathique incident : lors de la messe d’inauguration, Mgr Célestin Gaoua s’est trompé en disant « le lycée Saint Jean Perrin », sur quoi il a été bien applaudi par l’assistance. J’espère qu’on doit y voir une prémonition. En tout cas, le lycée a démarré avec une classe de seconde de 18 élèves. Le nombre d’élèves devrait normalement être bien plus grand… »

qrcode:https://missionsafricaines.org/L-oeuvre-du-Pere-Jean-Perrin-se-poursuit



pucePlan du site puceContact puce RSS

2001-2019 © Société des Missions Africaines de Strasbourg - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.11
Hébergeur : SpipFactory