Bandeau
Société des Missions Africaines de Strasbourg
Slogan du site

La Société des Missions Africaines (SMA) est une communauté de missionnaires catholiques venant des cinq continents. Elle est présente en Afrique depuis 150 ans.

La SMA mène diverses actions en faveur de la santé, de la condition féminine et de l’éducation.

logo article ou rubrique
Un grand cœur « traversé » par Dieu
Article mis en ligne le 20 mars 2019
dernière modification le 25 mars 2019

Gérard Bretillot, sma (1938-2014), missionnaire au Togo

d’après ses lettres et ses réflexions
par Jean-Marie GUILLAUME, sma

« Un grand cœur traversé par Dieu », c’est ainsi que Mgr Philippe Fanoko Kpodzro résume son sentiment sur Gérard Bretillot, dont il a été l’évêque pendant une quarantaine d’années, dans la préface qu’il a bien voulu écrire pour cet ouvrage.

Ce petit livre décrit la vie d’un missionnaire, originaire du Haut-Doubs, issu d’une famille unie par des liens d’affection et de solidarité très forts, unie aussi par la foi qui faisait partie de l’héritage ancestral naturel. C’est dans ce milieu que Gérard a senti très tôt l’appel à devenir prêtre et missionnaire. Après l’école au village, les études au petit séminaire local et dans les instituions des Missions Africaines, il a été envoyé au Togo, où il a vécu deux ans à Atakpamé avec le Père Philippe Kpodrzo avant que celui-ci ait été appelé à l’épiscopat. Gérard s’est tout de suite mis à l’école de ses prédécesseurs, a découvert les nuances de la langue et des coutumes locales, la ville et le village. Il a appris à aimer le Togo et s’est lancé dans la pastorale ordinaire avec passion et dévouement. « Le Togo, c’était chez lui. »

Il y eut ensuite un intermède de quatre ans dans la tâche délicate de la formation en France des futurs missionnaires. Ce temps lui a permis aussi de découvrir concrètement les rouages de l’organisation des Missions Africaines et d’être plus proche des confrères. Il s’insère ensuite pour deux ans dans la pastorale paroissiale et l’animation missionnaire dans le diocèse de Besançon. Après cela, il est de nouveau accueilli avec beaucoup de joie au diocèse d’Atakpamé. La région du Litimé, sur la frontière sud du Ghana, lui doit une belle page de son évangélisation et de son développement. Après une dizaine d’années où il donne beaucoup de lui-même, il est appelé à son grand regret, mais il ne sait pas dire non, comme supérieur régional à Lomé. C’est le temps du regroupement des confrères sma du Togo et de la création de la nouvelle paroisse sma d’Avepozo-Adamavo, dans un grand quartier à l’est de la ville de Lomé. Gérard travaille beaucoup à la mise en place de cette paroisse et, à la fin de ses deux mandats de supérieur régional, il se retrouve curé coordinateur de ce complexe qui donnera le champ à quatre nouvelles paroisses. Il organise la construction de plusieurs grandes églises, de nombreuses écoles et divers centres de développement et promotion humaine. Le tout dans un bel esprit d’humilité et de détachement, avec une attention particulière aux personnes, notamment aux pauvres, donnant priorité à la formation des catéchistes et à la mise en place de l’apostolat des familles. *

Tout au long de sa vie, Gérard a su garder un contrat étroit avec sa famille, dont plusieurs membres sont venus passer quelques semaines avec lui au Togo, et développer un réseau d’amis et de bienfaiteurs intéressés à sa mission, grâce à son sens de la fraternité, son dévouement et son esprit de partage. Tout cela est raconté dans cet ouvrage à partir des réflexions de Gérard lui-même et de ses circulaires annuelles qui permettent de suivre son apostolat.

qrcode:https://missionsafricaines.org/Parutions/Livres/article/un-grand-coeur-traverse-par-dieu



pucePlan du site puceContact puce RSS

2001-2019 © Société des Missions Africaines de Strasbourg - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.7