Touchant au-revoir au P. Jacques Noirot à Chapelle des Missions Africaines de Haguenau

La communauté des amis et fidèles de la chapelle des Missions Africaines de Haguenau a pris congé, dimanche 1er octobre, du Père Jacques Noirot, appelé à d’autres fonctions après neuf ans de service dans ce lieu cultuel, mais aussi de coopération pastorale dans la paroisse St-Georges puis dans la communauté des paroisses de Haguenau et Marienthal.

Jacques a été nommé responsable de la communauté sma de Saint-Pierre. Il a été en outre nommé par l’Archevêché de Strasbourg Coopérateur sur la Communauté de Paroisses autour de Barr, paroisses administrées par Bernardin Kinnoume, sma. Le Père Jacques a présidé, dans une chapelle des Missions plus que comble, la messe d’action de grâces festive concélébrée avec le nouveau curé-doyen de la communauté de paroisses Yannick Beuvelet et ses confrères des Missions Africaines Justin Ketté, Supérieur du district de Strasbourg et en charge de la communauté de paroisses Terre de Mission de Weitbruch et alentours, Georges Selzer, des Missions Africaines de Haguenau, et André N’Koy, son successeur comme officiant de la chapelle et coopérateur dans la communauté de paroisses de la cité de Barberousse.

La célébration eucharistique a été rehaussée par les prestations remarquées des deux chorales de la chapelle réunies pour la circonstance sous la direction avertie d’Hubert Wohlfrom. L’élévation a été ponctuée par le son du tam-tam faisant écho au passé missionnaire du père Noirot pendant trente-cinq ans en Côte-d’Ivoire.

Neuf années bien remplies
Après avoir chaleureusement salué, comme il en a l’habitude, la nombreuse assistance, dont le maire de Haguenau Claude Sturni et l’adjointe Simone Luxembourg ainsi que le directeur Olivier Bady du collège des Missions Africaines, le Père Jacques Noirot est revenu brièvement sur son parcours missionnaire en Afrique, sa parenthèse de neuf mois de vie « ascétique » voici une dizaine d’années dans l’abbaye de la Pierre-qui-Vire, en Bourgogne, et donc ses neuf années de service pastoral à Haguenau comme responsable de la chapelle des Missions Africaines et coopérateur très actif dans la communauté de paroisses de la ville.

Il a par ailleurs été un accompagnateur et guide spirituel assidu et très impliqué dans les activités de la section locale des scouts et guides de France, dont une quarantaine de membres de tous grades et catégories d’âge ont tenu à l’honorer en uniforme et le remercier par leur présence à la célébration eucharistique. Ils ont réservé à l’assemblée un moment émouvant en s’alignant sur les marches du chœur pour redire ou renouveler leur serment d’engagement. A l’issue de la messe, ils ont de plus agréablement surpris les fidèles avec une courte aubade, un florilège de chants scouts, devant l’entrée de la chapelle.

Travailler dans l’unité en gardant ses spécificités
Le Père Noirot a également fait part de sa profonde émotion quand l’ensemble de la direction, de la communauté éducative et des élèves du collège des Missions Africaines lui ont fait la surprise, quelques jours auparavant, d’un chaleureux temps de remerciements et d’adieux, au cours duquel le directeur de l’établissement Olivier Bady n’a pas manqué de relever ses qualités de disponibilité, d’écoute, de communication, d’amabilité et de serviabilité. De nombreux enseignants, mais aussi des élèves, ont criblé son livre d’or d’une explosion d’éloges et de remerciements.

Le Père Justin Ketté, Supérieur du district SMA de Strasbourg, a présenté à l’assemblée le successeur du partant, son confrère André N’Koy Odimba qui fait à présent partie de la nouvelle équipe presbytérale en charge de toutes les paroisses de Haguenau et Marienthal. A cela s’ajoutent ses fonctions d’officiant de la chapelle des Missions Africaines et de responsable de l’Espace Africain, musée d’art et d’artisanat africain installé dans l’aile du sanctuaire. Originaire de la République Démocratique du Congo (l’ancien Zaïre), le Père André N’Koy, qui vient de fêter ses 44 ans le 4 octobre, a œuvré auparavant dans l’audiovisuel et la communication au Media Center du conseil départemental du Rhône installé au siège de la province SMA de Lyon.

Enfin, le nouveau curé-doyen Yannick Beuvelet a insisté sur la nécessité pour les différentes paroisses et les divers lieux cultuels de la communauté catholique de Haguenau de travailler main dans la main, « dans l’unité » - ce qui ne veut pas dire uniformité -, tout en continuant de cultiver leurs « spécificités ».

Avant l’envoi, le Père Noirot a invité toute l’assemblée à partager le verre de l’amitié dans la cour du collège des Missions.

Publié le 16 janvier 2018 par Etienne Weibel